Lutte contre la Covid-19 : 300 agents de santé communautaire outillés

Une série de formations sur la Covid-19 concernant environ 300 agents de santé communautaire de différentes régions du pays a débuté, il y a deux semaines, dans les locaux du Conseil de cercle de Kati. La cérémonie de lancement était présidée par le représentant du ministre de la Santé et du Développement social, Adama Baridian Diakité, en présence de l’ambassadeur du Japon dans notre pays, Daisuke Kuroki, du représentant du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD), Alfredo Teixeira et de nombreux invités.

La série de formations couvre les districts sanitaires de Kayes, Kéniéba, Kati, Sikasso, Koutiala, Ségou, Macina et Mopti et s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du projet intitulé : «Appui à une réponse inclusive et multisectorielle face à la Covid-19 et prise en compte de son impact socio-économique au Mali».

En plus des remises à niveau, le projet permettra de renforcer la communication en ligne entre la direction générale de la santé et ses démembrements à travers la mise à disposition de 14 licences zoom pour le télétravail. Le programme mobilisera environ 498 millions de Fcfa et permettra spécifiquement de renforcer notre système de santé face à la pandémie mais aussi d’assurer une gestion inclusive et multisectorielle. Il s’attachera également à atténuer l’impact socio-économique de la Covid-19 dans notre pays.

L’ambassadeur du Japon a indiqué qu’en plus des mesures d’urgence pour protéger les vies humaines et réduire au maximum l’impact socio-économique de la Covid-19, son pays estime qu’il est nécessaire de s’inscrire dans le renforcement des systèmes de santé pour mieux organiser la riposte contre les maladies infectieuses à moyen et long terme. Et Daisuke Kuroki ajoutera qu’il est particulièrement important d’adopter une approche inclusive basée sur l’esprit de sécurité humaine.

Pour sa part, le représentant du PNUD a rappelé que ce lancement offre l’opportunité de réaffirmer leur engagement commun aux côtés de nos autorités et de nos populations dans la lutte contre la Covid-19. Alfredo Teixeira a expliqué que ce projet de lutte contre le coronavirus a été mis en œuvre par son organisation grâce à un appui financier du Japon. Le responsable onusien a aussi rappelé que le PNUD a doté la Coordination nationale contre la Covid-19 de 114 licences zoom pour faciliter le télétravail. Parmi ces appuis, il faut aussi citer la conception, la mise en œuvre et l’opérationnalisation de l’Assistanat numérique automatisée (ASSA), permettant d’offrir des soins aux patients mais aussi à la recherche des contacts et de faciliter le suivi des équipements.

Le représentant du ministre de la Santé et du Développement social a salué l’importance de cette formation. Selon lui, elle permet de renforcer la capacité du personnel du niveau communautaire dans la lutte contre le coronavirus dans notre pays. Cette formation, a-t-il soutenu, aura certainement un impact sur l’amélioration de la santé de toute la population des régions concernées et particulièrement les plus vulnérables.

Au terme de cette formation, a déclaré Adama Baridian Diakité, les agents de la santé communautaire vont assurer la diffusion des informations clés dans les ménages, identifier et orienter les cas suspects de Covid-19 vers les centres de santé communautaire (CSCOM).

Mohamed D. DIAWARA

Source: L’Essor-Mali

Vous allez aimer lire ces articles

KADIOLO : Revue annuelle des données sur le paludisme, la tuberculose et le VIH/SIDA

Covid-19 : pour enquêter sur les origines de la maladie, deux équipes de l’OMS en Chine

Course aux vaccins anti-covid : L’Union africaine obtient 270 doses pour le continent

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct