Bamako, 06 avril (AMAP) Les Nations unies, à travers la Mission intégrée multidimensionnelle des Nation unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA), ont signé, lundi, avec le ministère malien de la Santé et des Affaires sociales, trois protocoles d’entente, d’un montant global de 2 732 043 dollars américains, près de 1 650 000 000 de Fcfa destinés à acquérir du matériel et des équipements spécialisés médicaux dans le cadre d’une réponse intégrée et rapide à la crise sanitaire du Covid-19.

Dans un communiqué, publié le lundi 06 avril 2020, la MINUSMA indique que ces protocoles financés par la MINUSMA, permettront, aussi, de donner au personnel soignant une formation adéquate en vue de l’opérationnalisation des mesures de prévention et d’atténuation de l’impact de la pandémie du Covid-19.

Ces protocoles « correspondent à trois projets » qui seront mis en œuvre par le ministère malien de la Santé, avec l’appui technique de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) ».

« Dans ce même élan et afin de sauver davantage de vies, les agences et programmes du système des Nations unies apporteront un appui dans différents secteurs à hauteur de 3 449 982 de dollars américains soit près de 2 040 000 000 de Francs CFA », ajoute le communiqué.

Pour la région de Bamako, la plus affectée par le virus, en plus des mesures d’atténuation, « le projet se concentrera sur l’acquisition d’équipements vitaux en appui aux structures de santé ». Il viendra, aussi, en appui aux centres d’hygiène et de sécurité, notamment à l’aéroport de Bamako pour mieux surveiller les passagers des vols intérieurs et internationaux.

Les mêmes dispositions seront prises au travers de deux autres projets pour les régions de Mopti, Gao, Ménaka, Taoudéni, Tombouctou, Kidal.

« Ces projets sont un appui au Gouvernement malien pour faire face avec rapidité et efficacité à la pandémie du Covid-19. Avec le partenaire de mise en œuvre, le ministère de la Santé et des Affaires sociales, nous devons faire en sorte que l’épidémie soit contenue avec ce don en matériel et en formation tout en continuant la prévention ainsi que la sensibilisation », a indiqué Mahamat Saleh Annadif, Représentant Spécial du Secrétaire général des Nations Unies et Chef de la famille des Nations Unies au Mali.

« L’appui qui s’est concrétisé aujourd’hui par la signature de ces 3 protocoles d’entente est la preuve de notre approche intégrée et multisectorielle pour avoir un impact auprès des populations maliennes et répondre à leurs attentes », a pour sa part souligné Jean-Pierre Baptiste, Représentant de l’OMS au Mali.

Selon M. Baptiste, cet appui englobe les 10 Régions du Maliet « s’étend aux mesures déjà prises par le gouvernement en matière de prévention notamment le lavage des mains, la distanciation, le diagnostic, le traitement et aussi l’isolation sans compter le contrôle au niveau des points d’entrée ».

La MINUSMA et le système des Nations unies annoncent pour sous peu, de nouvelles initiatives, contre la propagation du Covid-19, utilisant notamment le Fonds fiduciaire pour la paix et la sécurité au Mali.

« Le système des Nations unies a réaligné ses efforts dans la lutte contre le Covid-19 mais poursuit tous ses efforts en matière humanitaire, de paix et de développement », rappelle-t-il.

MD (AMAP)