Malijet.co

Mali : fin de la grève des travailleurs de la santé

Au Mali, après un mois et une semaine de grève dans les hôpitaux et les centres publics de santé, le conflit prend fin. A l’issue des négociations avec le gouvernement, les grévistes ont obtenu satisfaction ce dimanche 16 avril 2017 en début de matinée.

abdoulaye idrissa maiga premier ministre pm visite hopital malade medecin

C’est ce dimanche 16 avril au petit matin que la grève du secteur malien de la santé a été levée. Après plus de onze heures de négociations au ministère de la Fonction publique, à Bamako, entre grévistes et représentants du gouvernement malien en présence des conciliateurs, un accord a été trouvé.

Issouf Maïga, secrétaire général adjoint du Syndicat national de la santé, de l’action et de la promotion de la famille (SNS-AS-PF) confime qu’ils ont obtenu « satisfaction » et détaille l’accord.

« Sur neuf points, nous avons [obtenu] huit points d’accord et un point d’accord partiel. Nous avons demandé une augmentation de la prime de fonction spéciale, nous avons reçu 100% de l’existant. Nous avons d’abord reçu une application sur l’étendue du territoire de la prime de garde, par rapport au taux de 2007. Ensuite, sur la prime de monture, nous avons eu satisfaction. [Concernant] l’intégration des contractuels, le principe est déjà acquis. »

Assis dans des véhicules aux vitres fumées, les cinq ministres maliens qui représentent le gouvernement quittent plutôt rapidement les lieux à la fin des travaux. Leurs collaborateurs restés sur place confirment les résultats obtenus. Fin donc de la grève, la plus longue des trente dernières années dans le secteur de la santé au Mali.

Durant celle-ci, certains patients, n’ayant pas les moyens de se faire soigner dans les cabinets médicaux privés se sont tournés vers la médecine traditionnelle.

Vous allez aimer lire ces articles

La corvée éducative des enfants talibés à San

Décès d’enfants dans le monde : « A bout de souffle » l’alarmant rapport de Save the Children sur la pneumonie

Grève du Syntade : Comment IBK a reculé sur l’enrichissement illicite

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct