Malijet.co

Mission médicale chinoise : De bonnes compétences au service des malades

Avec l’équipe chinoise, le malade doit se munir d’un ticket de consultation à 3 500 Fcfa et il bénéficie des médicaments de spécialité requis pour sa prise en charge.

L’Hôpital du Mali est-il en train de vivre l’été indien de la coopération médicale sino-malienne ? En tout cas tout porte à le croire, tant la Mission médicale chinoise apporte une plus-value aux prestations de l’établissement hospitalier. On prête, et à juste titre, de nombreuses vertus, à la médicine chinoise. La Mission médicale chinoise qui assure les soins continus à la population à l’Hôpital du Mali en administre la preuve. De grands spécialistes chinois mettent leurs expertises au service des malades et autres usagers du seul établissement hospitalier de la rive droite, véritable fleuron de la coopération médicale sino-malienne. Ils exercent en bonne intelligence avec les praticiens maliens dans les différentes spécialités (médecine interne, gynécologie, chirurgie, pharmacie, ORL, ophtalmologie, endoscopie, traumatologie, radiothérapie, imagerie médicale, acupuncture, et autres).
La 26è Mission médicale chinoise, composé de 24 praticiens, consulte au moins 120 malades par jour et délivre autant d’ordonnances servies gratuitement à la pharmacie tenue par l’équipe médicale chinoise. Mais, le malade doit préalablement se munir d’un ticket de consultation à 3 500 Fcfa et pour pouvoir bénéficier des médicaments de spécialité requis pour sa prise en charge, et qui lui coûteraient trois ou quatre fois le prix de la consultation. L’équipe médicale chinoise dispose d’un stock important de molécules assez variées (il y a 250 types de molécules disponibles, selon le chef de la Mission médicale chinoise, Jiang Yihua). Le stock de médicaments, de consommables et d’équipements médicaux est renouvelé une fois par an par la partie chinoise.
Les médecins chinois sont hyperactifs. Ils consultent, opèrent et réalisent aussi des actes d’exploration et de diagnostic. Il ressort des statistiques fournies par l’équipe médicale chinoise que de l’arrivée de cette 26è mission en janvier 2019 à cette date, elle a accompli un peu plus de 500 interventions chirurgicales et autres actes de diagnostic. Les chirurgiens chinois réalisent des prouesses techniques en collaboration avec des praticiens qui se substantent de cette collaboration, où chacun apprend de l’autre.

Au niveau du centre d’oncologie et de radiothérapie (une unité destinée à la prise en charge des malades cancéreux en nécessité de radiothérapie), un physicien médical chinois excelle par son savoir- faire. Cette spécialité serait une denrée rare même à l’échelle planétaire). L’Hôpital du Mali a envoyé, avec le soutien financier de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA), deux agents en formation en Italie qui, à leur retour, enlèveront une épine du pied de l’administration hospitalière qui a fait le pari d’administrer des soins de qualité à nos compatriotes. Parce que sans physicien médical, il ne saurait y avoir de radiothérapie parce que c’est ce spécialiste qui, à partir d’une console, calibre les constantes de l’accélérateur linéaire (un équipement de pointe de la radiothérapie) pour effectuer la radiothérapie. Mais, la planification du traitement répond aussi à d’autres exigences avant la radiothérapie proprement dite. Au niveau du service de traumatologie, les spécialistes chinois officient en tandem avec leurs collègues maliens. Le chef de la Mission médicale chinoise, a salué l’exemplarité de la coopération médicale sino-malienne qui date de plus de 50 ans. Pour l’équipe médicale chinoise, les médecins maliens travaillent en symbiose pour une meilleure prise en charge des patients qui y ont recours à l’Hôpital du Mali. Il a aussi rappelé que la Mission médicale chinoise comporte aussi de nombreux spécialistes. Pour le directeur général de l’Hôpital du Mali, Ousmane Attaher Dicko, l’apport des praticiens chinois est incommensurable. Les médecins travaillaient à Markala, Kati et Sikasso. Mais depuis 2010, ils n’officient plus qu’au niveau de l’Hôpital du Mali. « Malgré les barrières culturelles et de la langue, les médecins chinois travaillent en harmonie », a expliqué le patron de l’établissement avant de féliciter l’équipe médicale chinoise pour les soins de qualité qu’elle délivre et les praticiens maliens pour avoir bien intégrer les médecins chinois. Nous avons fait le pari de créer un climat serein, une bonne ambiance de travail pour faciliter la collaboration avec les médecins chinois, a succinctement rappelé Ousmane Attaher Dicko.
Il est utile de préciser que les Missions médicales chinoises séjournent désormais une année et demi dans notre pays. Elles restaient auparavant deux ans.

Bréhima DOUMBIA

Source: Journal l’Essor-Mali

Vous allez aimer lire ces articles

HYGIENE PUBLIQUE: La morgue du CHU Gabriel Touré reçoit des retouches

CHU Gabriel Touré: Ecobank renforce le service gynéco

SUSPENSION DES PRESTATIONS PAR LES OFFICINES PRIVÉES

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct