Nouveau Directeur Général de l’ANAM : Hameth Ben Hamane TRAORE aura la lourde tâche de gérer le RAMED

A la faveur du Conseil des Ministres du mercredi 20 Octobre 2021, l’Agence Nationale d’Assistance Médicale (ANAM) vient d’avoir un nouveau Directeur. Il s’agit de Hameth Ben Hamane TRAORE, un juriste muni d’une  expérience avérée dans le domaine de la sécurité sociale. Jusqu’à sa nomination, il occupait le poste de Directeur du Recouvrement et du Contrôle de la Caisse Malienne de Sécurité Sociale (CMSS). Un portefeuille qu’il a valablement occupé et qui lui a aujourd’hui valu, le rang de la première personnalité de l’ANAM pour la gestion du Régime d’Assistance Médicale (RAMED) destiné aux indigents.   

 

Titulaire d’une maitrise en Droit Public obtenu en 1997 à l’Université Mohamed V de Rabat Maroc, couronné plus tard par une formation en informatique, Hameth Ben Hamane Traoré, à son retour au bercail, a commencé par un stage au Ministère des Affaires Etrangères et de la Coopération Internationale pendant trois ans auprès des conseillers des affaires étrangères sur les dossiers de suivi du Fonds Social de développement (FSD)  que la partie Française accorde au Mali.  Il a également travaillé sur le suivi de l’aide publique au développement entre le Mali et le Japon. Comme d’autres dossiers, il a travaillé sur le suivi du dossier de la construction du stade du 26 Mars avec la partie chinoise. Il faut aussi noter sa participation à la préparation de la conférence des ambassadeurs et aux commissions entre le Mali et le Burkina Faso, l’Egypte, la Belgique etc.

En 2002, il intègre le Cabinet African Group Consulting (ACG) en qualité de consultant junior chargé de l’administration et la gestion de la Communication du cabinet. A ce titre, il travaillera sur différents dossiers notamment celui sur l’assistance et la planification du projet « carton rouge au travail des enfants pendant la CAN 2002» et celui relatif  à l’étude de faisabilité de l’agro-business « APROFA ». Ce qui lui ouvre alors, les portes du Ministère de l’Economie et des finances en tant que consultant assistant au plan de développement informatique. Hameth a aussi apporté sa touche particulière aux divisions Banque et Assurance du trésor, de la Direction de la Dette Publique et la Caisse de Dépôt et de Consignation.  Ce qui l’amena à suivre une formation des formateurs en micro-plan.

Deux années plus tard, soit en 2004, Hameth fut recruté à la Caisse des Retraites du Mali (CRM). Munie d’une expérience très riche, il gravira très vite les échelons. D’abord, chef de section suivi des affiliés, puis chef de section émission des titres de créance.

En 2006, la directrice à son temps, le nomme directeur régional de la caisse des retraites de Mopti. C’est en 2010 qu’il sera nommé sous-directeur du recouvrement et du contrôle. Puis en 2012, la CMSS lui octroie une bourse d’études pour l’Ecole Nationale de Sécurité Sociale de Saint Etienne (EN3S). Une formation qui lui valut un stage pratique à l’URSSAFF de Seine et Marne France. Sur place, il a eu la chance de participer à un atelier Groupement d’intérêt Public Santé et Protection Sociale Internationale de France (GIP-SPSI) sur le thème le travail informel en Afrique. A son retour, il a pris part à plusieurs rencontres pour partager les expériences acquis en France. On peut noter entre autres : le séminaire de l’AISS à Conakry en Guinée sur les bonnes pratiques en matière de recouvrement des cotisations sociales. La formation sur les lignes directrices de l’AISS en collaboration avec l’EN3S sur le recouvrement des cotisations à Paris.

Depuis 2017, Monsieur Traoré fait partie du groupe d’experts de la CEDEAO sur la convention générale de la sécurité sociale des travailleurs migrants dans l’espace CEDEAO. C’est en fin 2018 que le père de quatre enfants, marié est confirmé directeur du Recouvrement et du Contrôle de la CMSS. Dans son service, il travaille avec un staff bien garni pour permettre à la Caisse de pouvoir répondre à temps réel aux besoins des usagers en grandes parties, des vieilles personnes.

Fatoumata Mah Thiam KONE,

Source : SCOM- CMSS

Vous allez aimer lire ces articles

Hôpital Gabriel Touré: Vers une série de grèves à compter du lundi prochain ?

Mali : Issa Kaou N’Djim condamné à six mois de prison avec sursis

Conseil National de la Transition: Les victimes des événements de juillet 2020 tenus de prendre leur mal en patience.

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct