Santé de la reproduction : pourquoi c’est important d’en discuter en famille

Moyen efficace pour prévenir des grossesses précoces ou non désirées, le dialogue parents-enfants autour de la santé de la reproduction, permet aussi d’entamer la vie d’adulte en toute sérénité. C’est pourquoi c’est important d’en discuter en famille.

 

Le dialogue parents-enfants est indispensable au bon fonctionnement de la cellule familiale. Au-delà des salamalecs, des discussions autour de l’éducation, de la cuisine ou des travaux domestiques, il est à remarquer que la sexualité a peu place dans le dialogue parents-enfants. Pourtant, la cellule familiale est l’un des cadres où l’éducation sexuelle des jeunes devrait se forger.

 

Plusieurs raisons justifient la nécessité de discuter autour des droits de la santé sexuelle et reproductive des adolescents et jeunes dans le cadre familial. Trois d’entre elles seront présentées dans ce billet.

 

1-L’exposition des jeunes et des parents aux mauvaises informations sur la santé de la reproduction

Les jeunes reçoivent une masse d’informations parfois contradictoires et très souvent erronées sur la santé de la reproduction. Tout comme les parents sont parfois influencés par des pratiques traditionnelles ou ancestrales défavorables à la santé reproductive. Qu’il s’agisse de contraception, de la gestion de la puberté, de l’hygiène menstruelle… il y a tellement d’idées reçues et de clichés qui se propagent sur le sujet.

Aussi, l’internet contribue malgré lui à cette prolifération des fausses informations sur la santé de la reproduction. Combien s’informent aujourd’hui exclusivement par les réseaux sociaux ? Une très grande majorité. La preuve, vous êtes peut-être tombés sur cet article en suivant le fil d’actualité d’un réseau social et vous le lisez grâce à internet.

C’est de cette même façon que des centaines d’articles et de vidéos traitant de sexualité sont diffusés sur les réseaux sociaux et sur internet. Et leurs contenus ne sont pas toujours exempts de reproches. Les jeunes n’ayant pas accès au dialogue avec leurs parents sur ces questions, se retrouvent obligés de s’informer via ces canaux. Et inversement pour les parents, qui, peu informés de bonnes pratiques se fient aux traditions. L’absence de dialogue parents-enfants sur la santé sexuelle et reproductive expose les enfants à des informations peu fiables. Ce qui entraîne une méconnaissance de leurs droits et des risques sur leur bien-être.

2- Prévention de maladies liées à la santé reproductive

De nos jours, il n’est pas rare de voir des jeunes se servir des moyens de contraception à tort et à travers. On peut clairement dire que l’une des causes des différents problèmes de santé sexuelle que rencontrent les jeunes, c’est le manque d’informations. L’intégration des questions de sexualité dans le dialogue familial permet de transmettre aux jeunes des informations fiables. Si un parent a réussi à apprendre à son enfant à marcher, à prononcer ses premiers mots, à prendre son bain tout seul, il devrait pouvoir briser le tabou de la sexualité. Tout parent responsable devrait agir pour prévenir des problèmes liés à la santé sexuelle.

Plus les enfants sont bien informés, moins ils seront  confrontés à des dangers relatifs à la santé reproductive. De plus, la famille offre un cadre adéquat pour sensibiliser les jeunes sur les moyens de prévention d’une sexualité précoce et irresponsable.

Quand on est en famille, il y a un sentiment de liberté qui nous anime, comme si on pouvait tout faire ou tout dire. On ne cherche pas à soigner les apparences. On y est à l’aise et on s’exprime librement. Cette liberté et cette convivialité qui caractérisent la famille, la rend plus propice à des discussions autour des droits à la santé sexuelle et reproductive.

Au-delà de la capacité de ce dialogue à prévenir les crises et les problèmes liés à la santé sexuelle, il est également utile pour la résolution de questionnements auxquels font face les adolescents. En effet, beaucoup de jeunes se perdent à essayer de résoudre les problèmes de santé sexuelle avec des méthodes peu conventionnelles ou dangereuses pour leur santé. Le dialogue avec les parents, dès la survenance de ces problèmes, permet d’éviter de recourir à des voies et moyens dangereux.

La famille est le cadre idéal pour favoriser des échanges sécurisés et partager des informations fiables sur la santé, les droits sexuels et reproductifs. Mais cela implique également que les parents soient bien informés sur les questions de santé sexuelle et qu’ils puissent transmettre la bonne information à leurs enfants. Grâce au dialogue entre les parents et les enfants, ces derniers sont mieux informés sur comment appréhender les questions sexuelles et résoudre éventuellement les problèmes possibles au cours de leur adolescence.

Avec tous ces avantages, dites-moi une seule bonne raison, de se priver de dialoguer autour de la sexualité en famille. Ce n’est pas mieux qu’ #OnEnDiscute !

Source : Benbere

Vous allez aimer lire ces articles

Mobilisation en faveur des enfants talibés : L’Association ‘’Alegria’’ respecte la tradition !

Mortalité maternelle, néonatale et infantile au Mali : « Inadmissible qu’une femme malienne meure en donnant la vie »

Samba Keïta, inspecteur en chef des services de Sécurité et de Protection civile : « La sécurité demeure la priorité des priorités pour notre pays… »

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct