La Tunisie est devenue le premier pays arabe à mettre en œuvre l’éducation sexuelle dans ses écoles, grâce à un partenariat avec le Fonds progressiste des Nations Unies pour la population et des groupes de défense de l’avortement. Le ministère tunisien de l’Éducation s’est associé à l’agence des Nations Unies, à l’Association tunisienne de la santé sexuelle et génésique et à l’Institut arabe des droits de l’homme pour créer un programme d’éducation sexuelle qui sera mis en œuvre dès la maternelle, rapporte la Media Line

Selon le rapport, le programme sera mis à l’essai pendant deux ans dans plusieurs endroits du pays avant d’être institué à l’échelle nationale. « Que la Tunisie joue un rôle de pionnier dans l’éducation sexuelle arabe n’est pas surprenant étant donné la progression du pays depuis des décennies en matière d’égalité et de droits des femmes », a déclaré le journaliste Khaled Dhiab à Media Line.
En 1965, selon le rapport, la Tunisie a légalisé l’avortement et a lancé un effort national pour réduire son taux de natalité. Le pays a émergé comme de plus en plus progressiste et connaissant bien Internet depuis la révolte du printemps arabe de 2011 qui a entraîné un changement de gouvernement.

Source: Tunis infos.