Perles de rein : ” certaines jeunes filles ne connaissent pas la valeur culturelle de cette parure” regrettent des traditionalistes

Direction Bafoulabé dans la région de Kayes où 500 jeunes suivent une formation de trois semaines sur les techniques de l’horticulture. Objectif : booster les activités génératrices de revenus des jeunes du cercle.

Notre mini mag de cette semaine s’intéresse au port des perles de rein. De nos jours beaucoup de jeunes filles portent ses parures mais des traditionalistes regrettent que certaines filles ne connaissent pas la valeur culturelle de ces perles.

En page sport nous allons évoquer les demi-finales de la coupe de l’intercommunalité de Ségou et les résultats de la 5éme journée de l’Europa ligue

 

Source: Studio Tamani

Vous allez aimer lire ces articles

TROMPÉE PAR SON MARI AVEC LA SERVANTE: Une dame empoisonne ses enfants avant de se suicider

MARIAGE ET INFIDÉLITÉ

Lutte contre l’excision : réflexion sur l’élaboration d’un plan d’action à Macina

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct