1ère Assemblée Générale de l’Association le Serment Pour le Mali Des résultats forts remarquables enregistrés au terme de trois années d’activité

L’Association le Serment Pour le Mali ( ASPM-FASO BARA), une association apolitique dont l’objectif est de soutenir toutes les actions tendant à cultiver l’esprit de citoyenneté et de démocratie chez les jeunes au Mali et dans le monde pour un développement durable a tenu, samedi dernier, sa toute première Assemblée générale. Au cours de laquelle un bureau de 35 membres a été formé, dirigé par Ladji Djiguidjan Keïta.

Le musée de la Mairie du district de Bamabo a servi de cadre à cette activité portant sur le thème :  » Paix et prospérité« .

Le 1er adjoint au maire de la Commune IV, Bakary Maridjè Niaré a d’emblée indiqué qu’il existe beaucoup d’associations de développement local dans la commune mais que celle d’ASPM est toute particulière, car elle n’entreprend pas pour demander de l’aide, contrairement aux autres, mais plutôt se mettre au travail pour développer sa communauté,  » l’ASPM est une association de référence. J’exhorte donc ses membres à persévérer dans le travail pour le bien-être de la population« .

Pour sa part, le président de l’ASPM, Ladji Keïta a expliqué que le thème de cette assemblée générale, portant sur  » Paix et Prospérité« , vise à instaurer un dialogue constructif entre les forces vives de la nation afin d’alimenter les réflexions sur le rôle de la jeunesse dans la reconstruction de la nation malienne, qui a été durement éprouvée par les différentes crises depuis 2012. Lesquelles crises ont plongé le pays dans une impasse aux plans économique, politique et sécuritaire.

Et l’orateur de lancer que son organisation est convaincue que le sursaut national est possible, mais ne saurait se construire sans l’implication de la jeunesse malienne dans toute sa diversité pour le changement nécessaire à la paix et à la prospérité du peuple malien.

A cet égard, selon lui, des actions vigoureuses devront également être menées pour influencer les décisions individuelles et collectives aux problématiques liées aux questions de développement et de jeunesse.

Il s’agit de l’emploi, l’entrepreneuriat des jeunes, l’éducation et le développement des compétences de la jeunesse, la santé et le bien-être des adolescents et des jeunes ainsi que des droits et de la responsabilisation de la jeunesse.

Cette rencontre a été marquée par la remise d’attestations à 27 personnes formées, pendant deux jours, sur la vie associative.

Elle a aussi permis la mise en place d’un bureau de 35 membres. L’association  »le Serment Pour le Mali » a été créée en mars 2016 afin de contribuer à l’édification nationale par le renforcement des capacités de résilience de la jeunesse.

Elle se propose de devenir un centre de référence en matière d’insertion socio-économique, éducative et professionnelle des enfants et jeunes, prioritairement ceux qui sont en situation de vulnérabilité dans un environnement urbain, péri-urbain et rural assaini.

De sa création à nos jours, l’association a réalisé plusieurs activités, dont l’organisation de journées d’assainissement, de matchs de football, de sensibilisation sur le port des casques et le respect du code de la route, d’échanges sur l’emploi et la formation professionnelle, de don de sang et l’inscription de 20 enfants en situation difficile à l’école.

Falé COULIBALY

Source: l’Indépendant

Vous allez aimer lire ces articles

Société de la mine d’or de SYAMA (SOMISY-SA): La grève de 10 jours évitée, mais l’objectif de production de cette année compromis cette année compromis

KADIOLO : 04 blessés graves dans un affrontement à Bananso

INFRASTRUCTURES : Focus sur les routes dégradées de Bamako

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct