Malijet.co

2ème Dialogue politique Afrique-GSEF : Rendez-vous à Bamako du 25 au 26 avril prochains

Placé sous le thème ”l’économie sociale et solidaire pour une urbanisation maîtrisée et inclusive des pays africains”, ce forum vise à favoriser le passage de l’économie de l’informel au formel.

Le deuxième forum sur l’économie solidaire se tiendra à Bamako du 25 au 26 de mois. L’information a été donnée le vendredi soir par le maire du District, Adama Sangaré au cours conférence de presse organisée à l’hôtel de ville. C’est une initiative de la mairie centrale en collaboration avec le ministère de la Solidarité et de l’Action humanitaire.
Placé sous le thème ”l’économie sociale et solidaire pour une urbanisation maîtrisée et inclusive des pays africains”, ce forum vise à favoriser le passage de l’économie de l’informel au formel.
Dans son exposé sur l’importance du forum, le maire Adama Sangaré a expliqué que l’économie sociale et solidaire est considérée comme l’une des meilleures réponses pour des organisations sociales comme les coopératives, les GIE , les mutuelles pour avoir accès aux services et équipements sociaux. ”Grâce aux pratiques inclusives de l’économie sociale et solidaire les populations se sortent elles-mêmes du cercle vicieux de la pauvreté pour améliorer durablement leur mode de vie ”. Pour le maire central, le forum de Bamako est une occasion importante pour les collectivités du Mali de s’approprier des bonnes pratiques de l’économie sociale et solidaire pour booster le secteur dans notre pays.
Selon Adama Sangaré, l’économie sociale et solidaire a déjà fait ses preuves dans des pays comme le Canada où elle contribue à hauteur de plus de 54% dans l’économie de ce pays. À en croire le conférencier, en Côte d’ivoire, au Cameroun, au Bénin, ce sont des coopératives qui organisent tout ce qui concerne la commercialisation et la transformation des filières phares de leur pays respectifs.
À sa suite, le représentant du ministre de la Solidarité et l’Action humanitaire, Kassoum Diabaté a rappelé, pour sa part, que l’économie sociale et solidaire est une alternative crédible à l’économie classique. Les collectivités doivent s’y familiariser. En effet l’économie solidaire est la condition sine qua non pour la politique nationale de sociale et solidaire du Mali adopté en 2010 a-t-il ajouté.
De son côté, le représentant de la société civile dira que le Mali est un grand pays où l’économie sociale et solidaire est une véritable réalité. ”Sa consolidation permettra de booster sensiblement l’économie malienne”. ”Que serait la ville de Bamako sans ces métiers qui répondent aux besoins fondamentaux des populations ? ” a-t-il ajouté. Avant d’inviter les collectivités à participer massivement au rendez-vous du 25 au 26 à l’hôtel Kimpeski de Bamako.
Il faut rappeler que le forum de verra la participation d’une trentaine de pays à Bamako.

Source: Le 22 Septembre

Vous allez aimer lire ces articles

Intox et désintox: le raffut du Dodu national

Droit des enfants au Mali: près de 100 enfants enrôlés par les groupes armés en 2019

Désenclavent et développement: la révolte de Kayes

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct