2EME SESSION ORDINAIRE DU CONSEIL DU DISTRICT DE BAMAKO: Le budget total révisé et ajusté est de 76.611.721.270 francs CFA

Les travaux de la 2ème session ordinaire du Conseil du District de Bamako se sont ouverts, le jeudi 23 juin 2022, à la Mairie du District de Bamako. C’était sous la présidence de Fatoumata Traoré, 1re adjointe au maire du District. Cette deuxième rencontre a été entièrement consacrée à l’examen et à l’adoption du budget additionnel au titre de l’exercice 2022.


Actualité oblige. Avant son discours, la première adjointe au maire, Fatoumata Traoré, a fait observer une minute de silence en la mémoire des victimes des attaques terroristes de Diallassagou, Songho et Dianweli.

Les conseillers du District de Bamako, les chefs de services et les représentants des syndicats des travailleurs du District de Bamako se sont attelés à un exercice statutaire qui doit être exécuté avant fin juin 2022. Il s’agissait pour eux d’examiner et d’adopter le procès-verbal de la 1re session ordinaire 2022, de faire l’état de la situation financière de la Mairie du District, d’examiner et d’adopter le budget additionnel de l’exercice 2022, de faire le point de la situation d’assainissement, de balayage et de curage des caniveaux de la ville et enfin d’adopter le plan triennal de formation du personnel. Elle a souligné que l’exécution du budget 2022 se fait dans un contexte difficile « le pays est sous embargo de la CEDEAO et de l’UEMOA depuis le 9 janvier 2022, ce qui ralentit l’activité économique avec un impact notable sur la vie publique de notre nation », a-t-elle dit.

En effet, conformément aux dispositions de l’article 259 de la loi n°2017-051 du 02 octobre 2017 portant code des collectivités Territoriales, le budget additionnel de la collectivité territoriale est établi en cours d’exercice alors que les comptes du précédent exercice sont connus. Ce budget, selon la 1re adjointe au maire, est destiné à corriger et à ajuster les prévisions du budget primitif. « Le budget additionnel est établi et voté dans les mêmes formes que le budget primitif. Il est appuyé du compte administratif et du compte de gestion ». Et Fatoumata Traoré d’apporter des précisions : « Il se décompose comme suit : le budget primitif est de 64.026.475.771 FCFA, le budget additionnel est de 12.585.245.499 FCFA et le montant total du budget révisé ajusté est de 76.611.721.270 FCFA ».

Pour écarter tout risque d’inondation en ce début d’hivernage, la Mairie entend examiner les dispositions prises par les services techniques. Ces dispositions préventives, a-t-elle expliqué, « sont de la responsabilité collective du conseil du District de Bamako ». Au-delà de cet exercice, a-t-elle prévenu, « nous serons confrontés aux risques d’inondations dans la ville bientôt. C’est pourquoi, nous allons examiner ces dispositions préventives ».

Seydou Fané

Source: Journal Les Échos- Mali

Vous allez aimer lire ces articles

Mali: la vente et l’usage de la Chicha interdits, sous peine d’emprisonnement

Carnet de voyage dans la cité des balazans : «Torse nu» en cette période d’hivernage

L’imam Mahmoud Dicko au Bénin

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct