3ème Région Militaire : Le Chef suprême offre des vivres aux veuves des militaires et paramilitaires

Vingt-cinq tonnes de riz et 12 cartons de bidons d’huile ont été distribués à 50 veuves par la DSSA pour fête de ramadan. Le Président de la République entend donner du sourire à ces personnes affectées par les crises. C’est dans le cadre des mesures d’accompagnement contre la Covid-19 que la Direction du Service Social des Armées remet au nom du Chef suprême des armées des vivres aux veuves et orphelins des militaires et paramilitaires tombés sur le champ d’honneur. La cérémonie de remise a eu lieu, le vendredi 22 mai 2020, à la place d’armes du camp Soundiata de Kati par le Directeur du Service Social des Armées en présence du commandant de zone de la 3ème région militaire

 

Selon le directeur du Service Social des Armées, le colonel-major Samaké Mariétou Dembélé, cette cérémonie entre dans le cadre de la distribution gratuite des 56 000 tonnes de vivres du président de la République. Le ministère de la défense et des anciens combattants doit bénéficier de 25 tonnes de riz et 25 tonnes de céréales transformées a souligné le colonel-major Dembélé. Selon lui, ce don vient en appui à l’association des veuves et orphelins des militaires et paramilitaires affectés par les conséquences de la  maladie de Covid-19 dans le District de Bamako. Les 25 tonnes de céréales transformées seront livrées dans les jours à venir, a certifié le directeur du service social des Armées. Il a enfin remercié les plus hautes autorités de la République pour leur soutien indéfectible en faveur des forces armées et de sécurité.

Pour le commandant de zone de la 3ème région militaire, le colonel Moussa Soumaré, ce don du chef suprême des armées est un geste de grande solidarité et hautement humain à l’endroit de celles qui n’ont plus leurs époux mais, qui ont encore des maris que nous sommes sur qui elles peuvent compter. A leur tour les veuves à travers le commandement ont fortement salué et remercié le Chef de l’Etat.

Source : FAMA

Vous allez aimer lire ces articles

Accusé d’avoir ‘’morcelé et vendu le TF1621 d’une valeur de 80 millions de FCFA’’ dans le quartier Niamakoro cité-UNICEF: Le maire de la Commune VI Boubacar Keïta et deux présumés complices placés sous mandat de dépôt par le Pôle Économique et financier de Bamako

Ecroué pour ‘’coup et blessure volontaires et détention de chanvre’’ pour une affaire remontant à trois ans: Le cabinet d’avocats de Sidiki Diabaté s’insurge contre sa détention sans être entendu depuis un mois par le juge d’instruction

SEGOU : accident de la route, une quinzaine de morts et une centaine de blessés au cours des trois derniers mois

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct