Malijet.co

6ÈME CONGRÈS DU CNJ À KOUTIALA : Amadou Diallo, nouveau président du CNJ Mali

La capitale de l’or blanc a abrité du 26 et 28 Novembre dernier, les travaux du 6ème Congrès du Conseil national des jeunes. À l’issue du congrès, Amadou Diallo a été élu à l’unanimité. Son challengeur Ousmane Diarra dit Gousno conteste toujours les résultats et se comporte ainsi en mauvais perdant. Quelques chiffres sur l’élection du nouveau président du CNJ-Mali Amadou Diallo. Sur 197 délégués, 190 ont fait le déplacement de Koutiala. Le 11 candidatures déclarées : Au début des travaux vers 17 h, 3 candidats, munis de leur mandat, ABakary, Sory Diarra et Gousno sortent de la salle

8 Candidats sont restés dans la salle : Amadou Diallo, Fatoumata Diouara, Massigui Dri, Mohamed Diakité, Mahamane Ibrahim, Sidi ould Bagna, Hamma Cissé…. ?
Sur les 8 candidats, seul Amadou Diallo a présenté une liste. Le consensus est passé par là, car les autres ont opté pour une liste commune autour de sa personne. Au terme du vote, Amadou Diallo seul candidat dans le starting block a récolté 135 voix sur les 190 possibles
Amadou Diallo a été investi en présence du représentant du ministre de la Jeunesse et des Sports et des autorités politiques et administratives de Koutiala.
Amadou Diallo était le président sortant du Conseil communal de la jeunesse de la commune. II faut reconnaître que la neutralité a été respectée du côté des autorités en charge du département des jeunes à travers le ministre Arouna Modibo Touré. Ousmane Diarra dit Gousno doit accepter sa défaite et aider Amadou Diallo à bâtir un avenir meilleur pour la jeunesse malienne. Amadou Diallo a été investi en présence du représentant du Ministre de la jeunesse des sports et de ceux des autorités politiques et administratives qui ont validé son élection.
Il faut souligner qu’Amadou Diallo était le Président sortant du Conseil Communal de la Jeunesse de la commune I de Bamako. Une jeunesse leader, unie et bâtisseur. C’était le principal projet d’Amadou Diallo, le nouveau président du bureau national du CNJ-MALI. Membre influent de l’actuel comité exécutif du CNJ, M. Diallo est aussi dirigeant sportif et très investi dans le mouvement associatif. Il est candidat au poste de président du Conseil national de la jeunesse du Mali pour, affirme-t-il, innover et renforcer le leadership de la jeunesse malienne.
C’est l’histoire d’une passion, d’un engagement au service de la jeunesse malienne, source d’espoir et fer de lance de toute stratégie de développement durable, crédible et endogène.
Je suis motivé, car j’ai fait le serment de consacrer ma vie au combat visant à replacer notre jeunesse au cœur des enjeux stratégiques et à redonner à notre jeunesse toute place et surtout la confiance inébranlable en son talent et en ses capacités. Oui je peux prétendre connaître ses attentes, ses besoins, ses ambitions ses objectifs, et ses rêves. J’ai pu cerner ses doutes, ses axes d’amélioration, j’ai pu entendre ses cris enfouis et ses ambitions contrariées.
C’est pourquoi riche de cette expérience partagée, convaincu que le Mali sera fait par sa jeunesse, encouragé par ces jeunes mobilisés, résilients et déterminés, j’ai décidé après mûre réflexion, avec une équipe de jeunes mobilisés autour de moi, de proposer humblement ma vision. Elle s’articule autour des principes suivants : pragmatisme, déterminisme, cohésion, lucidité, optimisme.
Kamadjan CAMARA

Source : EchosMedias

Vous allez aimer lire ces articles

Le Haut conseil des collectivités adopte à l’unanimité les rapports des commissions de travail

Accountability Lab Mali : lancement de «Connect 223» pour le droit des migrants

ASSURANCE MALADIE : SUSPENSION DE VENTE DES MÉDICAMENTS PRESCRITS À L’AMO PAR SYNAPHARM ET SYNAPPO

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct