Malijet.co

Accès à l’eau et à l’assainissement: les aprofessionnels du secteur font le bilan

L’Association des jeunes professionnels de l’Eau et Assainissement du Mali (AJPEA-MALI) a tenu sa troisième assemblée générale, ce samedi 07 septembre 2019, à Magnambougou, à la direction de la SOMAPEP, en présence des membres du bureau exécutif ainsi que des militants de l’AJPEA-MALI. Il s’agit entre autres de M. Hamadoun Dicko, président de l’association des jeunes professionnels de l’Eau et Assainissement ; de Mme Coulibaly Fatim Hélène Traoré, secrétaire générale ; de M. Mohamed SIRA, trésorier ; de M. Souleymane Sow, etc.

L’objectif de la rencontre était de faire le bilan moral et financier des activités menées en 2018 et inviter de nouveaux jeunes professionnels dans le domaine de l’Eau et de l’Assainissement à adhérer à l’AJPEA-MALI.
Dans ses explications, M. Mohamed SIRA, trésorier de l’AJPEA-MALI, a fait savoir que les ressources financières étaient mobilisées, à travers les cotisations annuelles des membres de l’AJPEA-MALI. À cela s’ajoute selon le responsable financier, les DONS des partenaires ainsi que les frais d’adhésion à l’association. Mais malgré, ces mobilisations financières, l’AJPEA-MALI connait des difficultés financières, a-t-il fait.
Ensuite, il a informé que plusieurs activités ont été initiées et financées par son association. Le trésorier, M. SIRA, a déploré qu’en matière de finance, l’AJPEA-MALI n’avait qu’une somme d’un million cinq cent soixante-quinze mille francs CFA dans sa caisse après les dépenses en 2018. Il a détaillé qu’en 2018, l’association des jeunes professionnels de l’Eau et de l’assainissement avait participé au forum sur l’eau à Bamako avec une dépense de 805 000 f. À cela s’ajoute à l’organisation d’une journée de sensibilisation sur l’eau et assainissement dans une école privée de la place, à hauteur de 130 000 francs CFA.
Il a également informé de l’organisation d’une autre journée de sensibilisation dans une autre école privée avec pour but d’orienter les élèves vers le métier de l’Eau et de l’assainissement pour un coût financier de 505 000 f.
En outre, l’AJPEA-MALI a aussi organisé une journée de sensibilisation au Campus universitaire de Badalabougou pour montrer aux étudiants les méthodes de conservation de l’eau, a fait savoir le responsable financier.
Parlant des perspectives, Mme Coulibaly Fatim Hélène Traoré, secrétaire générale de l’AJPEA-MALI, dira que son association s’engage dans les jours à venir pour sensibiliser la population de Bamako dans le cadre de la campagne des 100 000 branchements sociaux à partir de la station de Kabala.
Cette association selon ses responsables est apolitique et à but non lucratif. Elle a pour mission de fournir aux jeunes professionnels du secteur, un espace de rencontre, d’échanges et de débats. Aussi, l’AJPEA-MALI vise-t-elle à renforcer la capacité de ses membres sur le plan technique, économique, juridique et administratif dans le domaine de l’eau et de l’assainissement. Elle sensibilise et encourage les jeunes scolaires à aller vers des études portant sur l’eau et assainissement… depuis sa création en juin 2013, l’association des jeunes professionnels de l’Eau et assainissement apporte des opportunités de développement de carrières aux jeunes professionnels de l’Eau et Assainissement.
Notons que cette troisième assemblée générale de l’AJPEA-MALI a été marquée par la remise d’attestations de reconnaissance à certains membres de l’AJPEA-MALI, au regard de leur engagement.

PAR SABA BALLO

Source: info-matin

Vous allez aimer lire ces articles

Tombouctou : la 5eme région militaire commémore le 59ème anniversaires de l’indépendance du Mali

A Diéma, le van n’est plus utilisé par les femmes

Session extraordinaire du CLOCSAD sur le PRRE et l’étude diagnostic des potentialités de développement de Goundam

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct