Malijet.co

Accès à l’eau potable: la SONATAM offre un forage aux populations de Sangarébougou

Les responsables de la Société nationale des tabacs du Mali (SONATAM) ont offert, jeudi, aux populations de Sangarébougou un dispositif d’adduction d’eau sommaire composé d’un château de 20.000 litres et d’un système de pompage solaire à haut voltage pour une capacité de 17 mètres cubes/heure, a constaté l’AMAP.

 

Les installations inaugurées en présence du représentant du ministre de l’Energie et de l’Eau, et les autorités administratives, politiques et coutumières locales, contribueront à réduire la souffrance de la population de Sangarébougou et contribuera, par la même occasion, à préserver l’environnement.

« La SONATAM a financé, durant les cinq dernières années, la réalisation de douze forages dans le pays, du Nord au Sud, d’Est à l’Ouest, pour un coût total de 156 millions de Fcfa dont 21 millions 700 mille Fcfa pour le forage que nous avons le plaisir d’inaugurer en ce moment », a annoncé le président du Conseil d’administration de la SONATAM, Yaya Seck.

M. Seck a ajouté que cette cérémonie constitue une nouvelle victoire pour la SONATAM dans le combat quotidien pour l’accès à l’eau potable aux populations les plus défavorisées du Mali.

« En nous donnant l’eau potable, vous avez assuré la santé de notre population », a estimé le maire de Sangarébougou, Kassim Sidibé, avant de promettre la mise en place d’un comité de gestion de l’infrastructure.

Pour ce faire, le gouvernement a exprimé sa satisfaction. Le conseiller technique, Diori Bocoum, au nom du ministre de l’Energie et de l’Eau, a soutenu que la réalisation de ce forage au bénéfice des populations de Sangarébougou témoigne de l’attachement de la SONATAM à la problématique de l’accès à l’eau potable aux populations nécessiteuses.

OD/MD

(AMAP)

Vous allez aimer lire ces articles

Amadou Ombotimbe, Directeur General de l’ANCD : “Nous sommes arrivés à remettre l’ANCD au devant de la scène”

Moussa Sey Diallo sur le redéploiement de l’armée reconstituée à Kidal : “Les contournements ou apaisements arrangés sans véritables solutions globales ne sauveront le Mali”

Afin de réduire le taux d’évacuation sanitaire des malades cardiovasculaires : L’Hôpital “Mère-Enfant” Le Luxembourg désormais doté d’une salle ultra-moderne de cathétérisme cardiaque

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct