Affaire Bandiougou Doumbia: Le Haut Conseil Islamique cherche-t-il un compromis ?

Après son arrestation pour ses injures en l’endroit de la famille
présidentielle et l’apologie du terrorisme, le Haut Conseil Islamique
chercherait le pardon pour le fameux prêcheur. Bandiougou mérite-t-il le
pardon ? 

Depuis les présidentielles de 2013, les religieux,  ont une place de choix,
notamment les prêcheurs qui ont toujours eu le dernier mot  sur les
grands problèmes, concernant la vie de la Nation. Quoi de plus facile
que demander pardon après avoir commis des actes qu’un gamin de dix
ans n’oserait faire. Malgré que les Maliens soient connus par leurs
caractères de pardonneurs, dans cette affaire le prêcheur, Bandiougou
n’a récolté que ce qu’il a semé. Dans la capitale, et dans tous les coins,
on ne parle que de Bandiougou, certains exigent qu’il soit jugé et
condamné.
Et aujourd’hui le HCI chercherait-il un compromis pour lui ?
Malgré son acte, le Haut Conseil Islamique cherche un compromis pour
la libération de Bandiougou en reconnaissant sa faute, après qu’il soit
arrêté pour des insultes en l’endroit de la première Institution du pays et
sa famille, et faisant l’apologie du terrorisme.
À suivre
Lansine Coulibaly

Source: lecombat

Vous allez aimer lire ces articles

Mali: la vente et l’usage de la Chicha interdits, sous peine d’emprisonnement

Carnet de voyage dans la cité des balazans : «Torse nu» en cette période d’hivernage

L’imam Mahmoud Dicko au Bénin

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct