Affaire Birama Touré : Les nouvelles révélations de Papa Mamby Keita

Dans une vidéo de 22 minutes 29 seconds, publiée le 22 septembre 2020, Papa Mamby Keita, inspecteur divisionnaire de la police relève les causes de sa fuite du pays en 2016. Selon lui, ce sont deux évènements majeurs qui ont été la cause de ses problèmes avec sa hiérarchie, l’ancien président de la République, Ibrahim Boubacar Keita et son fils Karim Keita. 

 

Intégré dans la police en 1992, Papa Mamby Keita, est un policier réputé par son professionnalisme dans les enquêtes. Pendant sa carrière, il a occupé plusieurs postes au sein de la police et il a mis plusieurs malfrats et grands bandits aux arrêts. Mais, depuis 2016, il y a eu des malentendus entre lui et sa hiérarchie. Ce qui l’a poussé, selon certaines informations à démissionner de la police. Quelques jours après, l’homme s’est enfuit du pays pour se réfugier en Côte d’Ivoire avant de regagner la France en tant que réfugié politique,  passant par le Niger, le Burkina Faso et le Tchad. 4 ans après les faits, l’inspecteur divisionnaire qui est aujourd’hui un refugié politique en France raconte sa version.

«Depuis 4 ans je suis en France en tant que réfugié politique et bientôt j’aurai une nationalité française selon leur législation. Malgré ça, je vis dans le chagrin car mon souhait est de retourner dans mon pays», explique l’inspecteur divisionnaire, Papa Mamby Keita. Selon lui, ce sont les deux évènements majeurs qui l’ont créé des problèmes. «En 2016, un jour, un grand frère du nom d’Adama Dramé, directeur de publication du journal le sphinx est venu me voir pour me dire qu’il a un problème. Je lui ai demandé lequel. il m’a répliqué qu’un des journalistes qui travaille chez lui a disparu et voudrait que je l’aide. Je lui ai dit que je ne suis pas en charge de  cette enquête mais que je l’aiderai à titre personnel. Alors j’ai mis en place mes sources d’informateurs dont la conclusion à été que le journaliste concerné ne vit plus. J’ai transmis ce message à Adama et en lui demandant de le garder secret et de ne pas publier cette information. Et il a accepté et a tenu paroles car il a gardé l’information jusqu’en 2018». Selon Papa Mamby Keita, c’est le fils de l’ancien président Karim Keita qui est l’instigateur de la mort du journaliste Birama Touré et qu’il y a plusieurs plaintes contre lui.

Le second événement qui l’a fait fuir du pays est l’affaire de Madou Kanté dit Madou ka journal, ce jeune activiste qui a été victime de tentative d’assassinat. «Alors on a constitué un panel d’enquêteurs et chacun avait un rôle à jouer. Mon rôle était d’enquêter sur les téléphones. Selon mes enquêtes il y a eu un lieu profond entre le fils de l’ancien président Karim Keita, son ami et les délinquants qui ont commis ce forfait. Avec mon équipe on est parti appréhender ces délinquants et à ma grande surprise ils ont été relâchés. Et en contrepartie ils viennent me dire d’aller arrêter les directeurs du journal  » Ouverture média » chose que j’ai refusée, car ils sont innocents. C’est à ce moment qu’est parti mon problème», révèle Papa Mamby Keita. A ses dires, sa vie était menacée « Un jour ma nourriture a été empoisonné et Dieu faisant bien les choses, ce jour j’ai dit à ceux avec qui je mange chaque jour que je n’ai pas faim et qu’ils peuvent manger. Malheureusement tous ceux qui ont mangé ce repas (le nettoyeur de mon bureau et les mendiants qui se trouvent chaque jour devant mon service) sont morts de manière lente ».Selon lui, le régime d’IBK était un régime sanguinaire. « Je suis un policier et j’ai adhéré à ce corps par amour », précise-t-il.

COULIBALY /

Source : Le Fondement 

Vous allez aimer lire ces articles

Tombe amoureux de sa servante : Une rencontre anodine qui bascule sa vie

Poursuite judiciaire contre les travailleurs des administrations : Le SYNTADE dénonce le harcèlement de ses militants

Mariage d’enfants : Le Mali est le 6ème pays ayant le plus fort taux dans le monde

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct