Selon les dernières nouvelles dont nous disposons, convoqué à la BIJ, l’ancien directeur de la Communication a déclaré qu’il détenait encore les clés d’accès au compte Twitter présidentiel et que par erreur le tweet est parti sur cette page alors qu’il voulait le publier sur sa propre page.


Cette déclaration de Tiegoun enfonçait les services techniques actuels en place en charge du compte Twitter présidentiel. Alors pour se dédouaner, N’deye Sissoko, chargé de Mission chargé actuellement du compte Twitter a contredit cette information en martelant qu’ils ont changé le code et les clés d’accès au compte dès le depart de Tiegoun Boubeye Maiga de son poste.

Si Tiegoun avait raison, ça diminuerait sa faute car on peut croire à une action involontaire mais dans ce cas, les nouveaux occupants du poste dont NDEYE Sissoko et Adam Thiam, risqueraient des sanctions ou poursuites pour négligence.

Lire aussi : koulouba-le-petit-frere-de-boubeye-remplace-racine-thiam

Alors, les services de communication de la présidence se sont sauver en enfonçant Tiegoun davantage car en déclarant que le code et les clés d’accès avaient été changé dès le depart de Tiegoun Boubeye Maiga,presidence-de-la-republique-tiegoum-boubeye-maiga-nomme-directeur-de-la-cellule-de-la-communication il ya deux mois, amène à voir la main de piratage et la volonté de sabotage de ce dernier et même à croire à d’éventuels complicités politiques de son frère Soumeylou Boubeye Maiga que le régime combattrait actuellement de toutes ses forces.

Lire aussi : mali-adam-thiam-nouveau-directeur-a-la-communication-de-la-presidence

Or, selon selon des indiscrétions, N’Deye Sissoko n’aurait pas changé les mots de passes des comptes Twitter, ceci est une faute professionnelle. Les mots de passes des comptes Twitter et ceux de Facebook n’ont été changés que suite à la publication par erreur de Tiegoum.

Lire aussi : couverture-televisee-de-linvestiture-du-president-ibk-mention-speciale-pour-baly-idrissa-co-ndeye-cissoko-le-futur-du-direct
Il appartiendra à la justice de mener une enquête minutieuse pour situer pour situer les responsabilités de chacun. Mais pour l’heure, Tiegoun séjourne depuis jeudi 9 janvier 2020 à la Maison centrale d’arrêt de Bamako.

Lire aussi : ibk-vire-son-chef-de-communication-tiegoum-boubeye-maiga

Tout est grâce !

Source: Seydou Oumar Traoré, journaliste