Malijet.co

Affaire des ristournes des cotonculteurs : Bakary Togola reste en prison

C’est la substance d’une ordonnance, remise hier après-midi à l’inculpé Bakary Togola, poursuivi depuis le 13 Septembre 2019, pour atteinte au bien public, portant sur  plus de 9 milliards F CFA.

C’est un pool d’avocats parmi la vingtaine qui s’est constituée pour le Président de l’APCAM, dont Maitre Moustapha Cissé, Lamissa Coulibaly, Abdoulwab Berthé, notre confrère et ami Cheick Oumar Konaré (Le cabinet Baber Gano n’est pas encore conseil dans cette affaire).

C’est donc un pool de 5 avocats qui ont demandé, le 27 septembre dernier, un placement de leur client dans une structure sanitaire, au motif que Bakary Togola, avec un certificat médical daté du 24 septembre 2019, souffrirait de pathologie psychiatrique depuis 2016.

Pour le Procureur du Pôle Économique et son cabinet d’instruction qui se trouveraient sur la même longueur d’onde, rien n’empêche que les soins souhaités par le prévenu ne puissent lui être procurés dans le milieu carcéral par des spécialistes de son choix, encore que pour quelqu’un qui souffre de pathologie psychiatrique depuis 2016, l’on n’ai pu brandir ledit certificat au moins à l’enquête préliminaire ; du coup, ils ont ordonné et notifié un refus, ce 7 Octobre, de placement dans une structure sanitaire.

La rédaction

Source: Le Débat

Vous allez aimer lire ces articles

Mouvement volontaire pour le salut du Mali : Comment obtenir le changement ?

Inquiétude de la population à Douna, après le départ des FAMAs

Détournement des fonds alloués à la jeunesse de Mopti : Le Maire de Mopti Kansaye indexé accuse le Gouverneur

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct