Malijet.co

Agence Malienne de Presse et Publicité (AMAP) : Les instructions éclairées du ministre Yaya Sangaré!

Dans la salle de conférence du ministère de la Communication, le conseil d’Administration,  de l’Agence Malienne de la Presse et Publicité ( AMAP), a tenu les travaux de sa 38ème session ordinaire. La cérémonie d’ouverture de ces travaux, était placée sous la présidence du ministre Yaya Sangaré, avec à ses côtés, le directeur général de l’AMAP, Bréhima Touré et les membres du CA de l’AMAP.

Dans son intervention, le  ministre Sangaré, a souligné que le budget de l’exercice 2020 équilibré en recettes et en dépenses est arrêté à la somme de 2 988 295 000 FCFA.  Ensuite, il a signalé que ce budget est en diminution de 22,24% par rapport à celui de l’année précédente.  Et d’ajouter,  que la subvention de l’Etat s’élève à  768 295 000 FCFA, face à des prévisions des ressources propres, qui  s’élèvent à 2 220 000 000FCFA.

Au titre du budget spécial d’investissement, le ministre Sangaré dira que la somme de   300 000 000 de FCFA est destinée à la construction de la représentation régionale de Sikasso pour 2020. Par contre, il a signalé que  L’AMAP comme toutes les structures en charge des medias est confrontée aujourd’hui aux transformations engendrées par la révolution numérique dans l’espace médiatique.

« Les réseaux sociaux et l’internet ont imposé la culture de l’instantanéité dans la diffusion de l’information » a déclaré le ministre Sangaré.

En plus, le Porte-Parole du gouvernement,  a  précisé que les medias traditionnels ont  l’obligation d’embarquer dans le train de l’évolution numérique en créant de nouveaux supports de diffusion à la pointe d’information.

D’après lui, aujourd’hui, il est plus que jamais nécessaire pour l’AMAP, de réfléchir à une réforme, pouvant la permettre  de continuer à assumer  la satisfaction de tous, la couverture de l’activité gouvernementale et la prise en compte des préoccupations du citoyen en termes d’information.

Selon le ministre Yaya Sangaré,  l’AMAP doit diversifier ses produits commerciaux et effectuer des ajustements nécessaires pour préserver l’équilibre financier de l’Agence et lui permettre de continuer à jouer son rôle d’information et de sensibilisation des citoyens.

Dans le cadre de l’amélioration et de la diversification du contenu du quotidien national, souligne le ministre Sangaré,  l’année précédente a été marquée par le lancement de deux suppléments hebdomadaires, ‘’Essor sports et culture’’.

Selon lui, un sondage auprès  des abonnés a permis de savoir que  64% des électeurs  ont apprécié le contenu des suppléments.

Avant de terminer son discours, il a exhorté à l’AMAP,  une retraite interne pour mener une réflexion stratégique sur la conduite du changement indispensable à impulser et à innover.

Par Fatoumata Coulibaly

Source: Journal le Sursaut-Mali

Vous allez aimer lire ces articles

Covid-19 : La solidarité s’organise

Licenciement abusif à l’entreprise DISNEPAL

Mali: Communiqué de la Direction Générale de la Police suite aux allégations faisant état d’atteintes à l’intégrité physique d’un médecin

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct