Agence nationale pour l’emploi (ANPE) : Une structure chargée de la prospection, de la collecte des offres d’emploi et de la mise en relation de l’offre et de la demande d’emplois

L’Agence nationale pour l’emploi (Anpe) est un Établissement public à caractère administratif (EPA) doté de la personnalité morale et de l’autonomie financière. Elle a pour mission de contribuer à la mise en œuvre de la Politique nationale de l’Emploi (Pne). A ce titre, elle est chargée de procéder à la prospection, à la collecte des offres d’emploi auprès des employeurs et à la mise en relation de l’offre et de la demande d’emploi ; d’assurer l’accueil, l’information et l’orientation des demandeurs d’emplois ; de promouvoir l’auto emploi à travers l’information et l’orientation des futurs employeurs ; de réaliser toutes activités en relation avec les missions qui lui seraient confiées par l’État, les collectivités territoriales ou les établissements publics ; de réaliser toutes études sur l’emploi et la formation professionnelle ; de concourir à la mise en œuvre des activités de formation professionnelle, de perfectionnement, de reconversion et d’insertion ; de concevoir et de mettre en œuvre des mécanismes et des actions destinés à assurer la promotion de l’emploi, notamment de l’emploi féminin et de celui des personnes en situation de handicap.

Pour  l’exécution de ses missions, l’Anpe offre des services. Il s’agit, entre autres, de 5 services aux demandeurs d’emploi (accueil ouvert au service du public dans chaque Direction Régionale pour leur enregistrement, les informations sur l’emploi en libre accès, un service en ligne en temps réel, un accompagnement individualisé à l’emploi ; des formations vers l’emploi) ; deux services aux salariés pour des conseils individualisés à l’emploi  et des formations qualifiantes et diplômantes ; cinq services aux entreprises (un service d’offres et de mises en relation, un service de pré-recrutement, une aide à la formulation des besoins en personnel, des formations qualifiantes et diplômantes, des informations pratiques sur le marché du travail).

Les principaux axes d’intervention de l’Anpe

Il s’agit, entre autres, de l’intermédiation pour favoriser le rapprochement de l’offre et de la demande d’emploi par la mise en place d’un mécanisme adéquat d’accompagnement, d’orientation et de conseil des demandeurs d’emploi (dont les migrants de retour) et des entreprises. Son domaine couvre également toutes les actions visant à renforcer l’employabilité des demandeurs d’emploi ainsi que la prospection auprès des entreprises pour recueillir leurs besoins en personnel et en formation ; la promotion de l’auto-emploi qui s’inscrit dans le cadre du renforcement du tissu socio-économique. Elle consiste à encourager le financement des initiatives individuelles et collectives de création de Pme/Pmi, des Très petites entreprises (Tpe), des Agr et à valoriser leurs capacités. L’auto-emploi est donc une solution alternative crédible à la réduction du chômage et du sous-emploi. Aussi, des actions de promotion d’auto-emploi sont-elles mises en œuvre à travers le dispositif de financement direct ou indirect ; le perfectionnement et la reconversion (le Centre de perfectionnement reconversion (Cpr) et l’Atelier Ecole de Kayes (AEK) sont des dispositifs dédiés à la consolidation des emplois par des activités de perfectionnement et de reconversion. Cette consolidation porte sur les formations continues diplômantes, qualifiantes et sur l’apprentissage. Contrairement au Centre, l’AEK intervient aussi dans le cadre de la formation des migrants de retour ou des enfants des migrants pour renforcer leur employabilité.

Par ailleurs, les modules de formation (informatique, TRE, amélioration des compétences aux métiers, etc.) sont également réalisés au niveau des Directions Régionales.

La Communication :

L’activité de communication de l’Agence correspond à l’Objectif stratégique immédiat 2 du Plan Stratégique de Développement (PSD) “Améliorer la visibilité de l’Anpe et la convivialité de ses relations avec ses usagers/clients et ses partenaires”.

Elle est réalisée à travers, entre autres, l’émission télévisuelle : “Itinéraires” ; les Magazines télévisuels sur les performances de l’Anpe ; le Partenariat et le sponsoring ; le site web de l’Anpe ; la présentation des activités par des bandes annonces…

La coopération et la migration professionnelle :

L’Agence a prévu de rendre dynamique les relations d’assistance et de partenariat avec les pouvoirs publics, les entreprises, les collectivités territoriales, la presse et les médias.

Les études et recherches sur l’emploi :

Les études et recherches sur l’emploi concernent, entre autres, l’identification des filières porteuses d’emplois et de revenus (Eodel) ; l’élaboration des projets et programmes de promotion d’emploi ; l’élaboration d’outils d’aide à l’intermédiation et d’outils d’aide à la connaissance des métiers / emplois : formation, orientation et fonctionnement du marché du travail (Dome/Roame).

Etat d’exécution des activités de l’Anpe en 2019

Sur les 103 activités programmées, 77 ont été totalement exécutées et 13 sont en cours d’exécution à la date du 31/12/2019, soit un taux de réalisation global de 87,4% contre 86,5% de réalisation en 2018 et 88,2% de réalisation en 2017. Les domaines d’intervention “Communication” et “Administration” ont enregistré un taux de réalisation de 100% des activités programmées suivis des domaines d’intervention “Etudes et production statistique” (90,9%) et “Promotion de l’Auto Emploi” (74,2%).Les domaines d’intervention “Perfectionnement” (66.7%) “Coopération et migration professionnelle” et “Intermédiation” ont atteint un niveau de réalisation de 60%.

La promotion de l’auto-emploi consiste à encourager les demandeurs d’emploi et tout porteur de projet, à accéder aux mécanismes de financement et de garantie en vue de la création de Pme/Pmi, des Tpe et des Agr.

La consolidation des emplois et le renforcement de l’employabilité par des activités de perfectionnement, de reconversion et d’apprentissage sont assurés par le dispositif composé du Centre de perfectionnement reconversion (Cpr) et de l’Atelier Ecole de Kayes (AEK). L’AEK intervient également dans le cadre de la formation des migrants de retour ou des enfants de migrants. Par ailleurs, les modules de formation (informatique, TRE, amélioration des compétences aux métiers, etc.) sont réalisés par les Directions Régionales.

L’intermédiation consiste à rapprocher les offres et les demandes d’emploi. Par les activités d’intermédiation, il faut comprendre les enregistrements des demandeurs d’emploi, les enregistrements des offres d’emplois, les placements effectués y compris les stages de formation professionnelle.

Le Plan de Communication a été mis à jour et mis en œuvre à travers différents canaux (audio-visuel, internet, presse écrite, etc.).  Dans le cadre de l’atteinte de l’objectif “Améliorer la visibilité de l’Anpe et la convivialité de ses relations avec ses usagers/clients et ses partenaires”, l’Agence a dynamisé les relations d’assistance et de partenariat avec les pouvoirs publics, les entreprises, les collectivités territoriales, la presse et les médias. Dans le cadre de la production et de la diffusion d’informations sur le marché du travail auprès des utilisateurs et des producteurs, l’Agence a exécuté des activités ayant consisté, entre autres, à l’évaluation et la mise à jour du PSD ; la collecte, la centralisation et le traitement des données sur les demandes, les offres d’emplois et placements pour alimenter la base de l’Onef ; la vulgarisation de la note méthodologique sur les indicateurs du MT des activités de l’ANPE au niveau des structures opérationnelles de l’ANPE ; la production d’un bulletin statistique trimestriel sur les demandes, les offres d’emplois enregistrées et les placements effectués par l’Anpe et les Bpp/Ett.

Etat d’exécution des activités de l’Anpe en 2020

Le Plan de Travail Annuel (Pta) 2020 de l’Anpe ainsi élaboré est composé de 104 Activités réparties entre les domaines d’intervention. 33,7 % des activités programmées en 2020 sont réalisées ou en cours de réalisation en date du 31 mai 2020.

Etat d’exécution du Pta 2020 par domaine d’intervention en date du 31 mai 2020

Intermédiation : 2 activités exécutées (20 %), 8 activités non exécutées (80 %)

–      Promotion de l’emploi : 6 activités exécutées (31,6 %), 13 non exécutées (68,4 %)

–      Perfectionnement : 6 activités exécutées (18,8 %), 26 non exécutées (81,3 %)

–      Communication : 5 activités exécutées (35,7 %), 9 non exécutées (64,3 %)

–      Etudes et production statistique : 9 activités (69,2 %), 4 non exécutées (30,8 %)

–      Coopération et migration : 3 activités exécutées (37,5 %), 5 non exécutées (62,5 %)

–      Administration : 4 activités exécutées (50 %), 4 non exécutées (50 %)

Au total, 35 activités ont été exécutées (33,7 %) contre 69 non exécutées (66,3 %).

Le budget 2020 de l’Anpe

Le budget de l’exercice 2020 de l’Agence Nationale Pour l’Emploi (Anpe) est arrêté, en ressources et en emplois, à la somme de 6 720 000 000 Fcfa. Il a été adopté lors de la 39e session du Conseil d’Administration de l’Anpe et approuvé par le Ministre Délégué, Chargé du Budget par Arrêté N°2020-0686/MEF-SG du 3 mars 2020.

Siaka DOUMBIA (source : Cellule de communication de l’Anpe)

Source: Aujourd’hui Mali

Vous allez aimer lire ces articles

Le Directeur Général des Douanes descend sur le terrain

Allégation de propagation de Covid lors du Maouloud: les protestations de Haïdara

Issa Kaou N’DJIM à Ségou: ‘‘nous ne soutenons pas les autorités de la transition’’

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct