ANNULATION DE LA MANIFESTATION DE SOUTIEN AUX INSTITUTIONS DE LA RÉPUBLIQUE : LA CFR PRIVILEGIE DESORMAIS LE DIALOGUE

Ce samedi 27 juin, malgré tout, les responsables de la Convergence des Forces Républicaines (CFR) ont décidé de surseoir à leur « meeting populaire » de soutien aux Institutions de la République initialement prévu ce samedi 27 juin 2020, à la Place de l’Indépendance et décident désormais de choisir la voie du dialogue.

En effet à 24 heures de l’événement, le siège du Mouvement basé à N’Tomikorobougou a servi de cadre pour une conference de presse tenue par les responsables de la Convergence des Forces Républicaines (CFR). Ce point de presse avait pour but d’informer les populations sur les raisons de l’annulation de la marche qui aura suscité tant de bruit et de désaccord.

Rappelons que la Convergence des Forces Républicaines (CFR) soucieuse de la paix, de la sécurité, de la stabilité des Institutions républicaines, de l’apaisement du climat social, de la réconciliation nationale, du renforcement de l’unité nationale et de la consolidation de la démocratie et de l’État de croyances dans notre pays avait but de soutenir le Président ainsi que les institutions de la République. C’est dans cette optique que la CFR, regroupant des hommes et des femmes, jeunes et vieux, citoyens de tous bords politiques (majorité et opposition), confessions religieuses    avait décidé organiser un grand meeting populaire à la Place de l’Indépendance le samedi 27 juin 2020 à partir de 13h30mn. Contre marche qui était en réponse a celle du M5 -RFP tenue le 19 juin dernier. Finalement ce grand meeting de soutien a été reporté à une date ultérieure selon les responsables l’organisation.

Selon le conférencier principal Monsieur Cheick Oumar GANDJIGO dit le ‘’Chat’’ :  «La Convergence des Forces Républicaines qui a pour mission la défense des Institutions de la République, conformément à la Constitution du 25 février 1992 ; la promotion de la démocratie et de l’état de droit, la préservation des caractères laïc et républicain de l’Etat du Mali, Un et indivisible ; que dans le cadre de la recherche des solutions adéquates et durables de la crise politique que connait notre pays, a rencontré ces dernières 24 heures des personnalités des Institutions nationales et internationales, autorités religieuses, la MINUSMA, l’Union africaine, partis politiques, regroupements politiques,   partenaires internationaux. A l’issue de ces rencontres, (…)

Alpha C. SOW

Source: Nouvel Horizon

Vous allez aimer lire ces articles

Tension et répression à Bamako, le président malien fait un nouveau geste

Mali: le président IBK annonce une «dissolution de fait» de la Cour constitutionnelle

La République en danger au Mali!

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct