ARMEES : La PCC, solidaire des FAMa, lance une quête de fonds

Deux numéros Orange Money (+22377592170) et Mobicash (+22398900497) en plus d’un site (www.soutien au fama.ml) sont ouverts à tous les donateurs de fonds aux fins d’une collecte en faveur des FAMa, des veuves et orphelins.

 Le siège du Conseil national du patronat du Mali (CNPM) a été le théâtre d’une cérémonie de lancement de collecte de fonds en soutien aux Forces armées du Mali, aux veuves et orphelins des soldats tombés sur le champ d’honneur.

Sous le parrainage, de Mamadou Sinsy Coulibaly, cette collecte de fonds a été lancée en présence de Pr. Clément Dembélé, président de la PCC, et de Mme Djélika Diallo, secrétaire exécutive de la Fondation pour la solidarité au sein de l’armée malienne. C’était ce lundi 20 janvier 2020.

Les fonds collectés seront gérés par une commission composée de représentants de la Fondation pour la solidarité, de la société civile, du secteur privé et des ministères de la Défense et de la Sécurité, a précisé Pr. Clément Dembélé qui présentait le fonctionnement du mécanisme de gestion des fonds de la présente collecte.

Le Pr. Clément Dembélé, après avoir rendu un hommage mérité à Mamadou Sinsy Coulibaly pour tout ce qu’il fait pour le salut de notre pays a salué et félicité nos Forces armées et de sécurité pour tous les sacrifices de vie et de sang qu’elles font nuit et jour pour la sécurité des Maliens.

“Au lieu de donner tous les jours du poisson à quelqu’un vaut mieux lui apprendre à pêcher”,  dira-t-il s’appuyant sur toute la différence de gestion de la présente collecte de fonds par rapport aux autres. “Ce ne serait pas de l’argent ou des vivres qui seront distribués aux veuves et orphelins des militaires tombés sur le champ d’honneur devant des caméras et des micros. Mais, il s’agira de créer des micros entreprises productives tout en apprenant aux bénéficiaires à les gérer”, a poursuivi M. Dembélé.

La secrétaire générale de la Fondation pour la solidarité, Mme Djélika Diallo a remercié la PCC à travers son président pour l’initiative. Elle a profité de l’occasion pour parler de ses missions et objectifs. La mission principale de la Fondation est de contribuer à la mise en œuvre de la politique sociale en faveur des militaires et paramilitaires, de leurs familles et de leurs ayants droit. Comme objectifs, ajoutera-t-elle, il s’agit, entres autres, de contribuer au réarmement moral de la troupe, de manifester la reconnaissance de la nation pour le sacrifice consenti.

Mamadou Sinsy Coulibaly, parrain de l’événement, a fustigé les officiers et surtout les généraux corrompus de l’armée malienne. Il a conseillé les gestionnaires de ces fonds à ne jamais laisser l’argent entre les mains des généraux véreux.

“Notre armée va très mal, notre armée est mal gérée, notre armée à trop d’éléments exclus dans sa gestion et elle est une émanation du peuple malien et c’est le peuple malien qui finance cette armée”, a-t-il regretté.

Le parrain a surtout invité les initiateurs de cette collecte à la transparence dans la gestion des dons. “Vous devrez publier instantanément tous les dons que vous allez avoir sur un site pour qu’on sache qu’est ce que vous avez eu, qu’est ce que vous avez dépensés”, a-t-il ajouté. Lire la suite sur aumali…

Awa Sogodogo

l’indicateur du renouveau

Vous allez aimer lire ces articles

Lettre ouverte au CNSP, à la Transition et au peuple du Mali.

Pas d’emploi sans 5 à 10 ans d’expériences dans un pays ou trouver un simple stage est un parcours de combattant.

Un repas de corps à la base aérienne 101 de Sénou : Pour le renforcement de lien entre frères d’armes

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct