Malijet.co

Arrestation et détention de l’imam prêcheur : Le HCIM juge les propos de Bandiougou Doumbia » indignes « , présente ses excuses et demande sa libération

Trois jours après l’interpellation du prêcheur Bandiougou Doumbia par la Brigade d’Investigations Judiciaires (BIJ), le Haut Conseil Islamique du Mali (HCIM) a tenu, hier mercredi, dans ses locaux, un point de presse au cours duquel ses membres ont condamné  » les propos indignes  » de l’imam Bandiougou Doumbia, membre de la Commission Nationale de Contrôle du HCIM. Toutefois, ils ont, au nom de l’inculpé lui-même, présenté des excuses à tous ceux qui ont été lésés et offensés par ses propos.

Lire la suite dans l’Indépendant

Source : l’Indépendant

Vous allez aimer lire ces articles

Coronavirus et législatives au Mali : Boubou Cissé mettrait-il sa démission dans la balance?

Dr Boubou Cisse a présidé la première réunion de la commission interministérielle de pilotage des transferts de compétences et de ressources de l’Etat aux Collectivités territoriales

Célibat féminin : les femmes entre le marteau et l’enclume

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct