Malijet.co

Association DAAD-Alumni- Mali : La coopération Germano-Malienne renforcée

Après la conférence de presse de lancement de l’association tenue le 26 juin 2019 à la Maison de la Presse de Bamako. DAAD-Mali a organisé une conférence pour débattre sur un thème éminemment important qui met au centre des  relations historiques entre le Mali et la République Fédérale d’Allemagne (RFA) sous le thème : le Rôle de l’Allemagne dans le développement du Mali -la Coopération Germano-Malienne .C’était, jeudi 28 novembre 2019 au CRES de Badalabougou .

 

Selon Dr Doumbia Salabary président de l’Association DAAD-Mali, cette association a été créée le 15 novembre 2018. Elle est ouverte à tous ceux qui ont effectué les études ou stages en Allemagne avec le financement d’une Institution allemande. Elle donne un partenariat fécond et stratégique avec le DAAD et promeut une vision coordonnée de partenariat Universitaire comme un instrument stratégique contribuant à promouvoir la mobilité intra-régionale, et la mobilité inter-régionale a-t-il expliqué.

Pour Mohamed Alhousseiny Touré, ancien ministre et ancien Ambassadeur  du Mali, le Mali et la RFA entretiennent des relations qui datent des premières heures de l’indépendance. « L’Allemagne a été le premier État à reconnaître la jeune République du Mali en 1960. Depuis la coopération entre les deux pays se déroule dans le cadre des consultations et négociations bilatérales, en principe, tous les deux ans alternativement en Allemagne et au Mali ».

Lors des consultations de mars 2000, les deux pays ont décidé de concentrer leur coopération bilatérale sur les pôles prioritaires comme : le pôle prioritaire Eau potable et assainissement, promotion d’une agriculture productive et durable et Décentralisation et bonne gouvernance. Au plan bilatéral, de 2013 à 2018, les engagements pris dans le cadre de la coopération technique et financière gouvernementale, mais aussi par les ONG, sont estimés à un total de plus de 250 millions d’euros a dit le conférencier Touré.

La coopération allemande a également un programme d’appui aux collectivités territoriales qui est à sa cinquième phase. C’est à travers ce programme, que la KFW a soutenu récemment la construction du centre de formation des Collectivités locales avec un apport financier de 5 millions d’euros. La coopération allemande soutiennent d’autres initiatives telle que : le projet d’appui à la stabilisation et à la paix avec une enveloppe financière de 9 120 000 euros; le projet d’appui à la gouvernance des industries extractives au Mali avec une enveloppe financière de 6 millions d’euros. Sur le plan de la coopération militaire, le 16 juillet 2019, l’Allemagne a mis à la disposition des Forces maliennes de Défense et de Sécurité 29 Caspirs (véhicule de protection), 4100 Gilets pare-balles ; 4300 Chaussures rangers; 2700 Casques balistiques, précise Mohamed Alhousseiny Touré.

Sur le plan Culturel, la coopération allemande a apporté son soutien à la conservation des manuscrits de Tombouctou. On note également des relations de jumelages entre Bamako et la Ville de Leipzig et entre Tombouctou et celle de Chemnitz.

La GIZ «Coopération technique » et la KFW « Coopération financière » sous l’autorité de l’Ambassade d’Allemagne à Bamako, constituent essentiellement les instruments de la coopération allemande au Mali. Ces deux organismes visent à favoriser un développement économique et social inclusif et durable pour les populations du Mali .Au-delà de ces deux instruments elle contribue également aux fonds approvisionnés par les multilatérales : le Fonds Européen de Développement, la Banque Mondiale, la BAD, le FMI et toutes les organisations onusiennes par exemple le PAM a déclaré M. Mohamed Alhousseiny Touré.

Pour les années à venir, en référence à l’agenda 2030 et pour bénéficier de ces initiatives allemandes, le Mali doit se fixer comme priorités : la recherche de la paix et de la stabilité, l’emploi pour les jeunes, la formation professionnelle, l’appui aux PME et le développement de l’agriculture surtout du secteur du coton.

Napo Bocar Stagiaire

 La Lettre du Mali

Vous allez aimer lire ces articles

Réseau international des femmes leaders Rifel’s Mali : Mme Dramé Mariam Diallo investie présidente

ANPE, courant 2020 : Transformer les bonnes intentions en bonnes actions

Le Procureur Kassogué à la journée internationale pour l’abolition de l’esclavage : « Il n’existe pas un comité national de lutte contre l’esclavage »

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct