Malijet.co

Assurance: des perspectives ambitieuses de Lafia SA

Le Directeur général de l’Assurance Lafia SA, Ousmane BOCOUM, lors de sa traditionnelle rencontre annuelle avec leurs réseaux partenaires, a annoncé des changements importants, à partir de 2020. De 3 milliards de nos francs, le capital social passera à 5 milliards. De même, un effort supplémentaire sera consenti pour davantage améliorer la qualité des services.

 

La rencontre annuelle de l’Assurance Lafia SA a eu lieu, le samedi 30 novembre 2019, à son siège sis à l’ACI 2000. Elle était présidée par le DG Ousmane BOCOUM en présence de plusieurs cadres, responsables et agents de ladite société. Y étaient également associés des réseaux partenaires de la société d’assurance. Devenue une tradition, l’objectif de cette rencontre était d’informer sur les grandes lignes de l’entreprise, de mobiliser et de rassurer les acteurs, tout en traçant les perspectives.
Dans ses mots de bienvenue, le DG de l’Assurance Lafia SA a indiqué que l’un des défis pour l’entreprise était de se conformer aux exigences de l’espace CIMA. Il s’agit, dit-il, de l’augmentation du capital social d’un à trois milliards de FCFA.
« Nous sommes heureux de vous informer que la compagnie a bouclé son augmentation avec succès », a annoncé le Directeur général.
Toutefois, la réalisation de ce défi n’est pas sans conséquence sur l’évolution du secteur. Selon lui, l’entreprise doit doubler d’effort en travaillant dur pour valoriser ce capital social. Il ne sera pas toléré certains résultats avec le nouveau capital social qui est passé de 3 milliards à 5 milliards de FCFA.
« Il faut valoriser ce montant et rehausser l’image de Lafia », a insisté Ousmane BOCOUM.
Sur le marché des assurances au Mali, en, 2018, l’Assurance Lafia SA a réalisé des résultats satisfaisants, a indiqué M. BOCOUM. Son entreprise, à la même période, a réalisé 4 555 072 401 contre 4 176 927 115 en 2017, soit une augmentation de 9,05%. Egalement, dans les domaines spécifiques des assurances, Lafia fait partie des ‘‘Top’’. Ainsi, sa part de marché pour l’assurance non vie, parmi 9 compagnies, est de 12% en 2018 contre 10,05% en 2017.
Quant au réseau commercial, de 34,73% en 2017, sa part est passée à 39,10% en 2018, soit un taux de progression de 22,76%. En somme, au terme du 31 décembre dernier, le réseau commercial a réalisé un chiffre d’affaires de plus d’un milliard de FCFA, un peu en hausse comparativement à l’exercice 2017.
En plus de ces prouesses, la marge de solvabilité de Lafia est excédentaire de plus d’un milliard de FCFA, selon son DG, et est également rassurante. Ces chiffres attestent que la société se porte bien grâce aux efforts des agents généraux, des administrateurs, collaborateurs ainsi que des partenaires, s’est-il félicité. Et le rendement du capital était de 58,35% l’année dernière contre 16,22 en 2017%.
En dépit de ces résultats, les exigences du marché et ses contraintes nécessitent une remise en cause. Il faut notamment plus de formation afin de relever les innombrables défis qui s’imposent.
En termes de perspectives, le Directeur général de l’Assurance Lafia SA a annoncé des changements importants à partir de 2020. De 3 milliards de nos francs, le capital social passera à 5 milliards. De même, un effort supplémentaire sera consenti pour davantage améliorer la qualité des services.
La rencontre a été également marquée par une conférence-débat sur deux thèmes à savoir ; « Le livre V du code », « La tarification de l’assurance automobile ».

Par Sikou BAH

Source : Info-Matin

Vous allez aimer lire ces articles

Cercle de Yélimané: tous les problèmes exposés aux autorités compétentes

Réseau Essonne-Mali: signature d’un protocole de plus d’un milliard F CFA

Conflits et crises en Afrique de l’Ouest: les jeunes ouvrent la réflexion à Bamako

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct