Malijet.co

Autonomisation des femmes et dividende démographique: le projet Swedo Mali pour relever le défi

Le ministre de l’Aménagement du territoire et de la population, Sambel Bana DIALLO, a animé, le vendredi 17 mars, une conférence de presse pour échanges sur le projet ‘’Autonomisation des femmes et dividende démographique’’ (SWEDD). C’était à la maison de la presse en présence du Coordinateur national du projet, Moussa SIDIBE ; de la directrice nationale de la population, TRAORE Fatoumata COULIBALY et de plusieurs cadres du département.

Au cours de cette rencontre avec la presse, les conférenciers ont largement expliqué les objectifs du projet, sa durée, ses zones de couverture, son dispositif institutionnel. Aussi, les différentes composantes du projet, le budget, les bénéficiaires, les modalités pratiques de mise en œuvre, l’état de réalisation et les perspectives pour l’année 2017 ont été abordés par le ministre et ses collaborateurs.
Le ministre de l’Aménagement du territoire et de la population, Sambel Bana DIALLO, a informé que le projet d’Autonomisation des femmes et dividende démographique (SWEDD) est une initiative régionale qui couvre six pays du sahel qui sont la Côte d’Ivoire, le Burkina Faso, le Mali, la Mauritanie, le Niger et le Tchad.
Selon lui, le projet SWEDD vise globalement à accélérer la transition démographique à travers la transformation de la structure par âge de la population et à réaliser les objectifs plus larges qui consistent à déclencher le dividende démographique et la réduction des inégalités entre les sexes dans la région du sahel. Il a également mentionné que le projet SWEED vise à améliorer le niveau d’autonomisation des femmes et des adolescentes afin de leur permettre d’accéder plus facilement aux services de santé reproductive, infantile et maternelle de qualité.
Par ailleurs, le ministre DIALLO a expliqué que ce projet qui a une durée de 4 ans est structuré en trois composantes. Selon lui, la première composante vise à améliorer la demande pour les services de santé reproductive, maternelle, néonatale, infantile et nutritionnelle (SRMNIN) et accroitre l’autonomisation des femmes et des adolescentes. Tandis que la deuxième et la troisième composante vise respectivement à renforcer les capacités régionales pour mettre à la disposition des produits et des personnels qualifiés de SRMNIN et favoriser l’engagement politique tout en renforçant la capacité d’élaboration des politiques liées au dividende démographique.
Il a souligné que les principaux bénéficiaires du projet sont les femmes, les enfants et les adolescentes. Le projet appuie ces couches afin d’accroitre la demande et l’utilisation des services de santé reproductive, maternelle, néonatale, infantile et nutritionnelle.
En ce qui concerne le dispositif institutionnel de mise en œuvre du projet, le ministre a indiqué qu’il est composé d’un comité régional de pilotage, d’un comité national de pilotage, d’un comité technique national et d’une unité d’exécution du projet.
Le ministre a enfin exprimé la gratitude de notre pays à l’endroit de la Banque mondiale et à l’UNFPA qui assurent respectivement le financement et l’assistance technique nécessaire pour la réussite de ce projet sous régional.
La directrice nationale de la population, TRAORE Fatoumata COULIBALY, a largement évoqué l’influence du projet sur le dividende démographique et son impact sur le panier de la ménagère en créant des richesses.
Pour sa part, le coordinateur national du projet SWEDD, Moussa SIDIBE, a informé sur les initiatives déjà mises en œuvre ou celles qui sont en cours pour accompagner les femmes et les adolescentes dans les domaines de la formation et de la mise en œuvre des activités génératrices de revenus. Il a mis l’accent sur l’accompagnement des femmes en matière de santé, de planning familial et d’assistance auprès des filles dans leur cursus scolaire pour minimiser l’abandon scolaire pour les filles.

PAR MODIBO KONE

 

Source: info-matin

Vous allez aimer lire ces articles

Justice malienne : Le procureur général et celui du pôle économique remplacés

MALI: Malaise dans l’Armée

Incroyable : L’avion d’IBK retenu pour faute de visite technique

ORTM en direct Africable en direct