Avec 115 milliards, les Domaines ont déjà atteint leur pic de l’année dernière

Des tous les services d’assiette, la Direction nationale des domaines est certainement la structure la plus efficace. Grâce aux initiatives novatrices de son jeune directeur, Ibrahim Simpara, les indicateurs y sont constamment au vert, depuis quelques années. Et les signaux ne s’annoncent pas moins satisfaisants pour l’exercice en cours.

 

De source bien introduite, en effet, sa dynamique ascendante va certainement se confirmer cette année par d’autres succès inédits.

On parle déjà dans les coulisses de pas moins de 115 milliards de recettes déjà réalisées, soit un petit milliard de moins que les résultats de fin d’exercice de l’année dernière.

C’est dire que le reste de l’année budgétaire pourra être mis à contribution pour perpétuer une tradition bien ancrée depuis l’avènement d’une nouvelle politique de rentabilisation du service des domaines : celle de battre les records de recettes d’année en année.

Il nous revient, par ailleurs, que dans les exploits de l’exercice en cours les contributions des sociétés minières participent pour près d’une soixantaine de milliards attribuables aux dividendes de l’Etat malien en tant qu’actionnaire dans chacune d’entre elle pour au moins 10%. S’y ajoute les traditionnelles redevances et droits perçus par les différents bureaux des domaines au compte des opérations foncières.

Source : Le Témoin

Vous allez aimer lire ces articles

Mobilisation en faveur des enfants talibés : L’Association ‘’Alegria’’ respecte la tradition !

Mortalité maternelle, néonatale et infantile au Mali : « Inadmissible qu’une femme malienne meure en donnant la vie »

Samba Keïta, inspecteur en chef des services de Sécurité et de Protection civile : « La sécurité demeure la priorité des priorités pour notre pays… »

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct