Bamako: Badialan I reçoit ses vivres du plan de riposte de la COVID-19

C’est ce 25 mai 2020 que les habitants de Badialan I de la Commune III du District de Bamako ont reçu leur part de vivres dans le cade  du plan de riposte contre le coronavirus du programme présidentiel. La cérémonie officielle de remise a eu lieu au sein de l’école fondamentale Amadou Ly dudit quartier.

 

Au total, 267 familles ont bénéficié de ce geste du gouvernement. Lequel était composé d’un sac de riz de 30kg et d’un sac de 25kg de farine de maïs, soit 55kg de vivres. Selon le chef du quartier de Badialan I, Modibo Djiré, non seulement la distribution du don a suivi le cour normal, c’est-à-dire, dans le respect strict des critères de choix annoncés par le gouvernement, mais aussi elle s’est tenue dans la plus grande transparence.

Toutefois, Modibo Djiré déplore le caractère non-exhaustif du choix des bénéficiaires. «Je remercie les autorités qui ont, cette fois-ci, montré leur bonne foi envers le peuple et qui ont agi à temps. Il est de la responsabilité des plus hautes autorités de l’État de protéger les citoyens en toute circonstance, et il est de notre responsabilité, nous chefs de quartiers, de les accompagner dans ce sens et à mieux organiser nos populations »,a-t-il témoigné.

Si le geste est apprécié à sa juste valeur par les bénéficiaires, le chef de quartier de Badialan I n’a pas hésité de rebondir sur les insuffisances des mesures d’urgence dénommée plan de riposte du COVID-19. «La plupart des bénéficiaires sont des familles pauvres. Rares sont des familles ici qui n’ont pas besoin de cette aide, mais vous avez vu vous-mêmes qu’il n’y a que 200 et quelques familles qui en ont bénéficié. C’est incompréhensible et souvent ça crée de la frustration au sein de la population. De même pour les masques, notre quartier en a eu 900 le tout pour tout contre une population de 7 milles habitants, mettons à notre place pour gérer cette situation. Évidemment, nous comptons sur la bonne compréhension des populations, mais c’est difficile et nous aimerions que le reste des dons promis vienne parce qu’on avait annoncé du sucre, du lait et bien et d’autres choses qu’on n’a pas encore vus »,a-t-il ajouté.

Le même message d’interpellation des autorités, mais aussi de sensibilisation de la population a été lancé par les autres responsables du quartier. De la présidente adjointe des femmes, au secrétaire général de la jeunesse, tous appellent non seulement à la bonne compréhension des populations, mais surtout au bon usage des vivres. Une chose est sûre, cette distribution s’est déroulée dans la plus grande harmonie et dans le parfait civisme.

Amadou Kodio

Afrikinfos-Mali

Vous allez aimer lire ces articles

Mali : l’ONU et ses partenaires condamnent les violences et appellent au dialogue

Après la mort d’une vingtaine de jeunes par Forsat : Qu’espérons-nous désormais d’IBK ?

Mahmoud Dicko sur France 24 hier : “ Il n’en est pas question que nous parlions du gouvernement d’union tant que…’’

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct