Bamako : lancement officiel du concours « MONSIEUR MALI »

L’Association Esprit de Femmes qui présente mensuellement l’émission « Reines d’Afrique » sur la chaîne de télévision nationale (ORTM), a procédé au lancement officiel de la deuxième édition du concours « MONSIEUR MALI », sous le thème de  « l’immigration clandestine », le 19 février 2021, à l’Hôtel Villa Soudan de Badalabougou. La cérémonie a été présidée par le Représentant du ministre de la Jeunesse et des sports, avec à ses côtés, Mme Djénaba Fifi Thienta, Présidente de l’Association Esprit de Femmes, et Présentatrice de l’émission « Reines d’Afrique », les représentants des partenaires et une affluence massive de la jeunesse.

 

La Conférence de Presse de lancement de la deuxième édition du concours de « MONSIEUR MALI », a tenu toutes ses promesses. Le lauréat de la première édition, a tenu à être là avec ses deux dauphins pour témoigner de son parcours, son accompagnement ainsi que sa réussite grâce à l’association « Esprit de Femmes ».

Pour cette deuxième édition, le thème choisi est : « L’immigration clandestine ». Ainsi selon la Promotrice de l’événement, Mme Djénaba Fifi Thienta, Présidente de l’Association Esprit de Femmes, et Présentatrice de l’émission « Reines d’Afrique », « MONSIEUR MALI » est un projet qui consiste à éveiller la conscience citoyenne, patriotique et cultiver l’esprit entrepreneurial aux jeunes Maliens âges de 18 à 30 ans. Il s’agit de contribuer pleinement à leur construction personnelle et professionnelle. « MONSIEUR MALI renforce leurs capacités sociales, intellectuelles et entrepreneuriales. Ce projet présenté sous forme de concours, se veut également fédérateur et réconciliateur entre les différents peuples du Mali, afin d’accompagner l’insertion citoyenne et socioculturelle des jeunes »,souligne-t-elle.

Les Critères de sélection des candidats

En ce qui concerne les critères de participation à cet évènement grandiose de l’année 2021, la Promotrice Mme Djénaba Fifi Thienta, a précisé: « Les critères de sélection seront basés essentiellement sur la responsabilité, l’esprit patriotique, les valeurs intellectuelles et morales, les convictions mais aussi et surtout l’envie de s’investir pleinement dans des projets pour le développement de leurs quartiers, communes ou du Mali en général.»

A noter qu’à l’issue de la présélection qui débutera le 1ermars 2021, quinze (15) jeunes dont l’âge varie de 18 à 30 ans seront retenus pour être formés, assistés et accompagnés, jusqu’en finale.

Pépin Narcisse LOTI 

Source : Afrikinfos-Mali

Vous allez aimer lire ces articles

Communiqué de l’Energie Du Mali sur l’incident du 12 au 13 avril 2021

La Fédération d’Ançardine Internationale assiste les veuves et orphelins des militaires et paramilitaires

Point de vue du nutritionniste : Pour bénéficier des bienfaits du thé, ne pas dépasser 3 verres

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct