Banamba : La situation sécuritaire dans le cercle au centre d’une rencontre

Le préfet de Cercle, Sékou Touré a présidé mardi dans la salle de réunion de la préfecture de Banamba, la réunion statutaire du comité local de sécurité sur la situation sécuritaire dans le Cerle, a constaté l’AMAP.

 

C’était en présence des Sous-préfets, du vice-président du conseil de cercle, des maires des 09 communes, des chefs d’unités militaires et paramilitaires du Cercle.

L’objectif de la réunion était de s’imprégner de l’évolution de la situation sécuritaire dans le cercle courant janvier 2021 avant de faire les recommandations et des conclusions.

Les participants ont échangé sur entre autres, l’évaluation de la situation sécuritaire du cercle, les difficultés, les faiblesses ou insuffisances, les forces, les atouts, les menaces, les préoccupations, les objectifs prioritaires, les informations et les événements majeurs.

Ils ont constaté que la situation sécuritaire dans le cercle est relativement calme malgré la présence des hommes armés signalés dans certaines localités, notamment les communes rurales de Sébété (recouvrement de l’aumône exigé par les djihaddistes dans les campements peulh pour ce mois de janvier et des cas de viols dans la forêt), Toubacoro, Boron (villages de Dampha, Dossorola et le campement peulh de Kamissara jusqu’à la colline de Bamadiougou de l’arrondissement de Mourdjan) et Toukoroba (aux villages de Dalowèrè et Kondo).

Les participants ont saisi l’occasion pour évoquer la présence des hommes armés dans ces différentes localités qui constitue un frein au bon fonctionnement des services répressifs locaux comme le service du cantonnement forestier et le bureau mobile de la Douane.

Le préfet de Cercle a saisi l’occasion pour exhorter les acteurs impliqués à se battre pour ce pays et à œuvrer pour la paix et la stabilité de nos localités avant d’inviter les maires à poursuivre la sensibilisation auprès de leurs populations pour améliorer la situation en collaborant avec les forces de défense et de sécurité.

AT/KM

Source : (AMAP)

Vous allez aimer lire ces articles

Projet « An Be Koungo » de Plan international : 35 jeunes maliens formés sur le web activisme

Célébration de la Journée Internationale des Droits des Femmes 2021 : La femme mise au centre de la lutte contre la Covid-19

REMISE DE KITS SANITAIRES AU CENTRE DE RÉFÉRENCE DE LA COMMUNE V : LE CLUB DES AMIS DE KASSIM TRAORÉ JOURNALISTE ŒUVRE POUR LA BONNE CAUSE

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct