Bandiagara : Un peu d’espoir dans cette semaine sombre pour les habitants du pays dogon notamment pour les usagers de la route du poisson.

Détruit depuis plusieurs mois par des terroristes, la réhabilitation du pont de Parou entre Bankass et Bandiagara sur la route nationale N°15 a commencé ce samedi 30 mai en présence des autorités locales du cercle de Bandiagara.

Après des mois d’attente et des dizaines de morts, le premier coup de pioche pour la réparation de l’un des trois principaux ponts se trouvant sur la route du poisson a été donné. La réhabilitation de cet ouvrage qui sera suivi de celle de Songho, selon nos sources sur place, contribuera grandement à soulager non seulement les populations des cercles de Koro, Bankass et Bandiagra mais aussi tous les usagers de l’unique chemin reliant cette zone au reste du Mali.

Pour rappel, ce pont a été détruit à l’aide d’engins explosifs en octobre 2019 comme l’ont été les deux autres sur la même route. Et depuis les véhicules de transport, qui  se sont frayés une déviation à côté, ne cessent de monter sur des mines causant la mort d’aux moins 30 personnes et la destruction de plusieurs cars et autres. Les ressortissants de la zone dans la capitale malienne ont initié plusieurs actions pour réclamer la réparation de ces ponts et les transporteurs aussi avaient initié une grève de trois jours en mars dernier pour le même motif.

S.Guindo, stagiaire

Vous allez aimer lire ces articles

Mali : l’ONU et ses partenaires condamnent les violences et appellent au dialogue

Après la mort d’une vingtaine de jeunes par Forsat : Qu’espérons-nous désormais d’IBK ?

Mahmoud Dicko sur France 24 hier : “ Il n’en est pas question que nous parlions du gouvernement d’union tant que…’’

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct