Bétisier : Des officiels je-m’en-foutistes

Dans le zinc de Air Force Mali, pour une goguette en République auto-proclamée du Nord, la Dream Team transitoire du cousin national a fait bas les muselières anti-Covid, alors que le show dont elle est le DJ, bat son plein pour leur port, le respect de l’espacement des naissances, pardon entre les personnes… Un joueur de la Team virussé de populisme a commis une autre faute qui mériterait un carton rouge, jaune de préférence, vu ce qu’il est et qu’on sait, en posant fièrement avec un séditieux qui placarde les couleurs de l’Azawad sur sa poitrine. C’est la substance de votre BETISIER de ce jour.

 

Des officiels je-m’en-foutistes

Pour empêcher la propagation de la COVID-19, l’organisation mondiale de la santé recommande :
Lavez-vous fréquemment les mains. Utilisez du savon et de l’eau, ou une solution hydroalcoolique.
Tenez-vous à distance de toute personne qui tousse ou éternue.
Portez un masque lorsque la distanciation physique n’est pas possible. Les masques peuvent contribuer à éviter que les personnes qui les portent transmettent le virus à d’autres personnes.
Évitez de vous toucher les yeux, le nez ou la bouche.
En cas de toux ou d’éternuement, couvrez-vous le nez et la bouche avec le pli du coude ou avec un mouchoir.
Restez chez vous si vous ne vous sentez pas bien.
Consultez un professionnel de santé si vous avez de la fièvre, que vous toussez et que vous avez des difficultés à respirer.
Le Gouvernement de la République du Mali a promis un Malien une muselière, procédé à une distribution massive aux Bledards de cette protection anti-Covid, mis en place, au niveau de chaque école, un comité de veille qui aura pour tâche de veiller au respect des mesures barrières dans les écoles.
Dans notre Bled, il y a 6-8 éléments de la Dream Team transitoire du Peulh national qui ont décidé d’aller en goguette ce lundi 25 janvier en République auto-proclamée. Pour cette vadrouille, pardon patrouille, ils ont préféré planer avec un coucou de Air Force Mali. Il faut le dire, il y a trop de mines sur nos foutues routes depuis qu’on nous impose une cohabitation forcée avec des psychopathes ; donc, la meilleure stratégie est de flyer très haut. Aucun risque qu’un EEI fasse boum ! Et puis, il y a la durée de validité du visa touriste qui devrait expirer ce même 25 janvier 2021 qu’il fallait impérativement respecter. Passé ce délai, Mossa Ag ATTAHER, l’ex-rebelle qui brille comme une étoile dans la Dream Team, ne se porte plus garant de la sécurité de ses coéquipiers circonstanciels. Là-bas, on ne badine pas avec les irréguliers, même s’ils sont des officiels. Une petite dose de rappel : ‘’la visite des trois ministres a été très mouvementée. Le MNLA (Mouvement national de libération de l’Azawad, rébellion touareg) et ses partisans ont d’abord pris position sur l’aéroport de Kidal pour empêcher l’avion d’atterrir”, a expliqué à l’AFP Oumar Diarra, un journaliste malien joint par téléphone depuis Bamako.
“L’avion (transportant les officiels maliens) a atterri, mais le convoi a été caillassé et deux heures après deux grenades ont été jetées en ville” sans faire des victimes, a indiqué M. Diarra.
Les ministres maliens de la Réconciliation nationale et du développement des régions du nord, Cheick Oumar Diarrah, de l’Administration territoriale, Moussa Sinko Coulibaly, et de la Sécurité, Sada Samaké étaient arrivés dimanche matin pour “parler de paix, et de sécurité dans le nord du Mali”, a indiqué dimanche à l’AFP une source officielle. Petite précision, c’était quand même en 2013.
Pour le respect du délai de validité du visa, les visiteurs ont donc été corrects sur les mesures de sécurité.
Mais pour la sécurité sanitaire, ils ont préféré baisser masque, pour laisser les Bledards apprécier leur sex-appeal. Dans notre zinc qui n’offre pas les commodités de Air Force One, pas moyen d’observer la distanciation sociale. Donc, c’est façon un peu sardines dans les boîtes qu’il faut se supporter ou s’aimer durant le fly. Mais nos officiels qui ne respectent pas la distanciation sociale, ne portent pas non plus le masque, contrairement à ce qu’on radote à longueur de day. Or, le masque n’est ni atout pour une chargée de mission jalouse de sa coquetterie ni une décoration pour bidasses je-m’en-foutistes. Edgar Watson Howe disait : “une théorie ne ressemble pas plus à un fait qu’une photographie ne ressemble à son modèle.” En français facile, les Bledards ont besoin d’exemple, du bon de préférence.

Source : INFO-MATIN

Vous allez aimer lire ces articles

Thé Achoura : le lot contenant du pesticide est retiré du marché, selon l’INSP

APEJ : des résultats encourageants

Agence de développement régional de Ségou : la pression sur les collectivités ne faiblit pas

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct