Malijet.co

Brèves : Silence, des policiers vandalisent !

C’est une image surréaliste qui a circulé sur les réseaux sociaux. On y voit des policiers briser de manière éhontée les vitres de voitures stationnées devant des domiciles privés. Cet acte de vandalisme que rien ne saurait justifier s’est passé en plein cœur de Bamako, le vendredi 5 juillet. Profitant de la  répression de la marche organisée par l’association Siguida Lakana de Badalabougou et sympathisants, les policiers se sont livrés à cœur joie à de véritables scènes de pillage. Ils voulaient sans doute mettre cette destruction sur le dos des manifestants. Mal leur en ont pris. Puisqu’ils ont été filmés et publiés sur les réseaux sociaux.  Les policiers sont d’ailleurs trop souvent accusés de manquer de professionnalisme. Toutes les fois, c’est le ministre de la Sécurité qui sort pour débiter des absurdités. Cette fois-ci, il est mis devant un fait accompli et doit sévir avec toute la rigueur de la loi. Loin de nous toute idée de jeter l’opprobre sur toute une corporation, mais nous estimons qu’avec de tels comportements, les forces de l’ordre n’auront jamais la confiance de la population.

 

Awa Baba Bah satisfaite de sa visite à Bourakèbougou

La ministre des Mines et du Pétrole était en visite le samedi 6 juillet sur le site gazier de la société Petroma In, sis à Burakèbougou dans la commune rurale de Diédougou Torodo. L’entente entre la population et la société Petroma  était l’un des soucis de la ministre. Sur ce point, Tiesson Konaré, le chef de village de Bourakèbougou, a été on ne peut plus clair : «Il y’a une parfaite entente entre les habitants et les agents de la société. Aliou Boubacar Diallo nous a respectés et a toujours fait ce que nous avons demandé. Nous sommes contents de lui et nous voulons que cette collaboration continue.»

Rassemblées par Sora Bana Sanu

Source: Le Wagadu

Vous allez aimer lire ces articles

Les victimes parlent : la thérapie de la CVJR fait son effet

Mali : Assemblée nationale du mali: Un sans-emploi touche plus d’un million de salaire mensuel

Affaire foncière: Interpellation du chef de village de Ouezzindougou et deux de ses conseillers au tribunal de la commune IV

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct