Bureau des Ulémas du Haut conseil islamique du Mali Le Professeur Cheick Yacoub Doucouré démissionne

Dans une correspondance adressée, le 30 juillet dernier, à la présidence du Haut conseil islamique, le chercheur-écrivain, Pr Cheick Yacoub Doucouré, imam de la grande mosquée Wayerma 2 de Sikasso, a démissionné de son poste de membre du bureau des ulémas du Haut conseil islamique du Mali (HCI). En effet, cette démission de cet éminent chercheur serait motivée par l’atmosphère délétère qui prévaut au sein de la faitière actuellement.

 

Le Haut conseil islamique du Mali (HCI) perd ainsi un éminent chercheur et écrivain dans le domaine de la religion musulmane. En effet, Professeur Yacoub Doucouré justifie sa démission par le silence du Haut conseil islamique dans l’agression récente d’un Imam sunnite, provoquée par la situation tendue entre certains guides et tendances islamiques.

« Vu l’atmosphère tendue dans le milieu musulman, notamment entre certains prêcheurs, certains guides et certaines tendances islamiques. Cet acte de fait ayant provoqué des multiples tiraillements et de contradictions qui a vu l’implication des médias et des réseaux sociaux, ces derniers jours. Cette situation ayant empiré jusqu’à l’agression d’un imam prêcheur dans le but de porter atteinte à sa vie.

Ce même imam, en la personne de M. Ibrahim Diaby a fait une déclaration en détail avec des images à l’appui sur les réseaux sociaux pour informer la communauté musulmane du Mali de ce qui venait de lui arriver. Au regret d’avoir constaté que la présidence du Haut conseil islamique du Mali n’a fait aucune déclaration publique officielle, dans la promptitude, face à cette situation dangereuse. A cet effet, j’ai décidé de me retirer de ma fonction au sein du bureau des ulémas du Haut conseil islamique du Mali jusqu’à la fin du mandat en cours, et jusqu’à la fin des hostilités de ce genre », a écrit Cheick Yacoub Doucouré dans sa lettre de démission.

Il faut rappeler que cette agression de l’imam sunnite Ibrahim Diaby avec de l’acide sulfurique, intervient au moment où la tension continue de monter entre certains prêcheurs sunnites et les partisans d’Ançar Dine, sur le « Bayatoul islamia » prêché par leur guide spirituel, Cherif Ousmane Madani Haïdara, actuel président du HCI.

Notons que le Professeur Cheick Yacoub Doucouré, né en 1946 à Kayes où il fit ses études primaires et secondaires en Arabe, est un chercheur en théologie et auteur de plus de 150 ouvrages sur la religion musulmane dont entre autres : les rappels et invocations importantes, Islam et christianisme, les réponses aux philosophes matérialistes.

Le Pr Cheick Yacoub Doucouré, imam de la mosquée Wayerma 2 de Sikasso, est auteur de la version arabe de l’hymne national du Mali.

Lire suite sur L’Indicateur Du Renouveau

Vous allez aimer lire ces articles

Bakary Togola est ses coaccusés acquittés

Transition : l’imam Dicko invite les autorités à ne pas « commettre les erreurs du passé »

Bakary Togola acquitté ce lundi faute de preuves

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct