Malijet.co

Cafo : “la nouvelle présidente” est mal barrée

La tendance de la Cafo jugée proche de l’ancienne présidente Oumou Touré, a tenu le vendredi 23 août 2019, une assemblée générale extraordinaire à l’issu de laquelle un bureau  de 33 membres avec à sa tête madame Barry Aminata Touré a été élu. Le nouvel organe suprême de la faîtière des femmes du Mali fait déjà l’objet d’une attaque devant la justice par la tendance de Ouleymatou Sow.

Initialement prévue à la Bibliothèque nationale, l’assemblée général extraordinaire de la Coordination des associations et ONG féminines du Mali (Cafo) s’est finalement tenue dans la cour d’une école privée à Sabalibougou. Supervisée par aucune autorité, l’assemblée générale est organisée à un moment où la procédure judiciaire contre une précédente assemblée générale suit son cours devant la cour suprême, après les verdicts de la première instance et la Cour d’appel de Bamako.

Mais selon la “présidente sortante”, madame Kéita Fatoumata Sissoko, la procédure judiciaire est close. “C’est moi qui réponds au nom de la Cafo. Je pense qu’on a fini avec ces étapes. Il peut y avoir d’autres étapes, je ne sais pas. Mais en tout cas, j’ai fini en ce qui meconcerne”, a soutenu celle qui a gagné en appel le 16 janvier après avoir été déboutée en première instance face à Ouleymatou Sow qui se présente aussi comme présidente de la Cafo. Après sa défaite à la Cour d’appel de Bamako, cette dernière aussi a fait appel à la plus haute juridiction du Mali. Le verdict de la Cour suprême est toujours attendu. C’est ce qui explique la fermeture du siège national de la Cafo.

Dans ce quiproquo, la tendance proche de l’ancien présidente Oumou Touré (1998-2018) a organisé la présente assemblée générale extraordinaire qui a été sanctionnée par l’élection de madame Barry Aminata Touré à la tête d’un bureau de 33 membres pour un mandant de cinq ans. Celle qui est présentement secrétaire générale du Conseil national de la société civile du Mali se veut rassembleur.

“Ouleymatou c’est ma camarade. Je suis prête à la démarcher et toutes les autres. Nous nous voyons tous les jours. Nous allons vers elles. Nous voulons que toutes les femmes soient membres de la Cafo. C’est difficile d’amener tout le monde dans un groupe, mais on va essayer de faire ce qu’on peut”, a confié Mme Barry Aminata Touré.

Pour la tendance adverse, cette assemblée générale est nulle et non avenue. La tête de proue de la tendance affirme d’avoir déjà engagé une procédure judiciaire contre sa tenue. D’où sa délocalisation de la Commune VI en Commune V.

“Cette assemblée illégitime est déjà attaquée devant la justice. Le tribunal de la Commune IV devrait situer sur sa tenue le 22 août à 15h, mais les organisatrices ne sont pas venues. Par fini, elles ont envoyé un avocat qui a dit qu’il va leur demander de sursoir à l’organisation de l’assemblée. Mais malheureusement elles ont forcé la mise en place d’un bureau qui n’a aucune envergure nationale, qui est nul et non avenu, qui ne saurait représenter les femmes maliennes”, a prévenu madame Ouleymatou Sow….Lire la suite sur Aumali

A suivre

Maliki Diallo

Source: Aumali

 

Vous allez aimer lire ces articles

En partance pour le Centre du pays Un militaire enlevé dans un bus de la compagnie Nour Transport

INSECURITE SANITAIRE DES ALIMENTS EN AFRIQUE : 137 mille personnes perdent la vie chaque année par intoxication alimentaire

Infrastructures : Les routes causent de grandes frustrations

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct