A l’ouverture du 3 ème congrès ordinaire de Haut conseil Islamique du Mali, Ousmane Chérif Madani Haidara affirme « ne pas être candidat » pour la présidence de l’institution. Mais ses proches soutiennent le contraire.

Les travaux du troisième congrès ordinaire du HCIM suivent leur cours depuis ce matin 20 avril 2019 au Centre International de Conférence de Bamako (CICB), pour finir le dimanche 21 avril 2019. L’ouverture dudit congrès a été faite par le Président de la république Ibrahim Boubacar Keita, en présence de bureau sortant.

Parmi les trois prétendants annoncés comme successeurs de l’imam Mahmoud Dicko, figurent Ousmane Chérif Madani Haidara. Mais aussi Cheick Soufi Bilal Diallo.

A la grande surprise dans la salle, le leader religieux a répondu à un confrère qu’il n’est pas candidat à la présidence de HCI. Arguant même que tout ce que les gens disent n’est que rumeurs, faussetés.

Pourtant, un des ses proches et inconditionnel a confirmé que Haïdara est bel et bien candidat. Et que tout a été mis en oeuvre pour que les deux autres candidats renoncent à leur candidature, puisque n’ayant pas assez de délégués pour basculer la tendance.

Cyril

Icimali.com