CARTOGRAPHIE DES RISQUES : Les experts de l’INPS se penchent sur la question

Durant ce séminaire, les experts de l’Institut national de prévoyance sociale (INPS) vont   procéder à la revue et validation de la cartographie des risques et le plan de maîtrise, déterminer les indicateurs sur les risques clés et désigner un risque-manager au sein de l’Institut.

 

La directrice générale de l’Institut national de prévoyance sociale (INPS), Mme Sidibé Zamilatou Cissé a présidé, le lundi 30 novembre 2020 au Centre de formation professionnelle de l’INPS, la cérémonie d’ouverture du séminaire de validation de la cartographie des risques et du plan de maîtrise.

Ce séminaire, qui se tient du 30 novembre au 11 décembre 2020, vise à faire la revue et la validation de la cartographie des risques et le plan de maîtrise, déterminer les indicateurs sur les risques clés et désigner un risque-manager au sein de l’Institut.

Pour le chef de la Cellule appui-conseil de la Cipres, Parfait K. Zozan, cela fait un an, jour pour jour, que la Cipres a pris l’engagement d’accompagner cette initiative de la direction générale de l’INPS pour la production de ce puissant outil de management, qu’est la cartographie des risques.

« Nous avons commencé notre appui par la formation des directeurs centraux et cadres de l’organisme sur l’approche Cipres d’élaboration de la cartographie des risques. Cette rencontre, rappelons-le, avait pour objectif de permettre aux directeurs centraux de l’INPS de mieux appréhender les enjeux d’une démarche de gestion des risques et d’acquérir les techniques et outils nécessaires à l’élaboration d’une cartographie des risques, en vue de trouver une solution à la problématique de la gestion des risques au sein de l’INPS. A l’issue de cette rencontre, il était ressorti que l’INPS devait produire une première ossature de la cartographie des risques à travers un groupe de travail pluridisciplinaire », dira le représentant du secrétaire exécutif de la Cipres.

Dans son discours d’ouverture, la directrice générale de l’INPS a noté que la cartographie des risques et le plan de maîtrise sont devenus aujourd’hui des instruments importants permettant à nos institutions de mobiliser les compétences à différents niveaux pour mieux cerner les risques, les évaluer, tout en vérifiant le dispositif existant de contrôle interne et faciliter la prise de décision par les dirigeants que nous sommes pour une meilleure gouvernance.

Lire la suite sur L’Indicateur du Renouveau

Vous allez aimer lire ces articles

A la Une : « Toute la zone aéroportuaire sera dégagée à court terme »

El Hadj Lassana Sidi Mouleikafou promoteur des pharmacopées “Dagaba” de Bamako : “Nous avons un bon remède pour soigner l’hépatite qui est une tueuse silencieuse” “Les hôpitaux nous envoient des malades que nous parvenons à traiter”

Sékou Diakité (coordinateur du PDREAS) lors de la 2e session du comité de pilotage : “Le Pdreas a connu un taux de décaissement de 3 309 701 472 Fcfa (46,75 %) en 2020”

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct