L’association ‘’CO-GNE-BA’’ décerne chaque année un trophée ‘’Ciwara’’ à une personnalité de Ségou qui a brillé par son patriotisme et pour avoir porté haut le nom de Ségou par des services loyaux rendus à la nation. Cette année, le choix s’est porté sur le Dr. Cheick Modibo Diarra (CMD). Astrophysicien de renommée mondiale, il a piloté pour la NASA le vol vers Mars de la sonde “Pathfinder”. Célébrité des célébrités, CMD est une fierté dont les Maliens se glorifient. Premier ministre avec ‘’plein pouvoir’’ à la transition de 2012, il a abattu un travail de titan pour sortir le Mali de l’ornière.

 « Mieux vaut voir une fois que d’entendre cent fois ». Ce proverbe sied bien aux populations de Ségou qui ont massivement répondu par leur présence à la cérémonie de remise de ‘’Ciwara’’, ce samedi 12 mai 2018, au président du parti le Rassemblement pour le développement du Mali (RpDM) CMD.

La salle Mièru Ba qui a servi de cadre était riche en couleur, la cérémonie était grandiose, belle, le tout alimenté par de très belles sonorités des chanteurs de renom de Ségou. Pour les membres de  l’Association ‘’CO-GNE-BA’’, le président du RpDM est un patriote convaincu qui passe tout son temps à réfléchir comment sortir le pays du gouffre. « Enfant de Ségou, Dr. Diarra a brillé partout où il a servi.CMD fait parti des 20 personnalités les plus influents dans le monde.  Il a fait beaucoup pour la région de Ségou en particulier et pour le Mali en général. Nous nous souvenons du travail gigantesque qu’il a fait lors de la Transition en 2012 », ont-ils expliqué. Avant d’indiquer : « Pour l’encourager à persévérer dans ce sens et pour aussi lui signifier le soutien et l’accompagnement de tout Ségou, nous avons décidé de lui remettre un trophée ‘’Ciwara’’. Le Ciwara signifie beaucoup de chose. Il n’est remis qu’aux braves  et Dr. Cheick Modibo est un brave homme. Un travailleur honnête, teigneux et très assidu. ».

Très ému, le récipiendaire dira que cette distinction lui donne plus de courage à se battre pour la Patrie. « Chaque malien doit mettre le Mali au-dessus de tout. Ce pays est notre bien connu. De ce fait, nous devrions tous nous battre pour lui …», a soutenu CDM. Avant de conclure : « Aucun Malien, vu l’état actuel du pays, ne peut dormir dans la tranquillité. A cause de la mauvaise gestion, le Mali actuel est devenu un grand corps malade qui est en pleine agonie. Il est temps de mettre le Mali au-dessus des considérations partisanes. Il faut que nous nous donnions la main pour sauver le Mali. Car, des vautours n’espèrent que sa mort définitive pour se partager entre eux son cadavre»

Rappelons que Cheick Modibo est né en 1952 à Nioro-du-Sahel, une ville située près de la frontière mauritanienne. Il a grandi à Ségou. Il étudie au lycée technique de Bamako avant de partir s’installer en France une fois son baccalauréat en poche. D’abord inscrit en classe préparatoire au lycée de Cachan près de Paris, c’est à l’université Paris-VI que l’étudiant obtient ses licences, ainsi qu’une maîtrise en mécanique des fluides. Admis en 1979 entant que boursier à l’université scientifique de Howard, Cheick Modibo Diarra décroche son doctorat en 1987. Il enseigne pendant cinq ans aux Etats-Unis avant d’être repéré  par des recruteurs du Jet Propulsion Laboratory de la NASA, qui le bombardent “navigateur interplanétaire”.

Envoyé spécial, Lassi Sanou

 

Source: Le Démocrate