Malijet.co

Cérémonie de remise des distinctions au ministère des droits de l’homme : Me Kadidia Sangaré Coulibaly loue le mérite de ses collaborateurs

Le 13 mars 2018, le ministre des Droits de l’Homme, Me Kadidia Sangaré Coulibaly et Grand Chancelier des Ordres Nationaux, général de brigade Amadou Sagafourou Gueye, ont procédé à la décoration de certains agents du département des droits de l’homme. Plus qu’une remise symbolique Me Kadidia Sangaré Coulibaly  a mis en exergue la pertinence de ces honorifiques 

Adam Diarra, administrateur civil, diplômée en Droit administration et finance, 34 ans d’ancienneté au service du Commissariat au développement institutionnel, réputée d’avoir fait valoir ses compétences et avoir  affiché une gestion axée sur des résultats ; Madame Diarra vient d’être décorée par le Grand Chancelier des ordres et son ministre de tutelle qui a loué ses grandes  qualités en présence de ses collègues et aux récipiendaires.

Daouda Kéïta également récipiendaire a reçu sa médaille honorifique accompagné des  félicitations de son ministre. Diplômé en transit, marié, Daouda Keïta est agent de saisie en service au Commissariat au développement institutionnel.Malgré son handicap l’agent Daouda Cissé a marqué sa carrière en faisant valoir ses compétences chose qui lui a valu cette gratification de la Nation.

Quant à Ibrahim Harouna Touré natif de Gao, il  est  ingénieur et  du haut de ses 25 ans d’expérience dans le domaine des droits de l’ homme et dans les mouvements de jeunesse de Gao , cet membre de l’ AMDH  fait partie du quatuor élevé au grade de Chevalier de l’ Ordre national avec Effigie abeille par le Grand chancelier des ordres nationaux sous proposition de   Me Kadidia Sangaré Coulibaly pour service rendu à la Nation singulièrement dans le domaine des  droits humains.

Modissamba Aba Touré est le quatrième des récipiendaires, enseignant affecté à Kidal depuis 2002 ; SG de l’UNTM à Kidal, militant engagé et dévoué aux droits de l’homme, Monsieur Touré a risqué sa vie au cours d’une mission du réseau des défenseurs  des droits humains à Kidal chose qui lui a laissé un séquelle ne l’ empêchant pourtant pas de vivre des conviction de défenseurs des droits humains.

Des exemples pour les nouvelles générations à venir au sein du département des droits de l’homme. Et comme l’a indiqué Me Kadidia Sangaré Coulibaly dans son intervention : la remise de distinctions honorifiques, au-delà de sa solennité ou de sa sobriété, nous enseigne des qualités morales et professionnelles, notamment les vertus du travail, du travail bien fait, l’excellence, le courage, l’abnégation, la probité, le don de soi, l’amour de la partie.

Et ces quatre agents du département des droits de l’homme de par leurs parcours prouvent à dessein la pertinence de la reconnaissance du mérite  de la Nation envers ses valeureux  fils.

 

Vous allez aimer lire ces articles

Lettre ouverte au président IBK : Au nom du lien sacré qui existe entre “Maraka” et “Maninka” ne soyez pas candidat à la présidentielle

A Kolondiéba : Les soulèvements ont eu raison du préfet, Youssouf Thera

Energie du Mali : Dramane Coulibaly relevé pour corruption

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct