Cinquième Recensement Général de la Population et de l’Habitat (RGPH5) Partage des documents techniques du dénombrement par le BCR avec le Comité Scientifique de l’INSTAT

Au cours  d’un atelier dont les travaux se sont déroulés le mardi 28 juillet 2020 au CICB, l’INSTAT (Institut national  de la Statistique)  a soumis à l’appréciation de son Comité Scientifique élargi à des personnes ressources, des documents et outils techniques du RGPH5. L’objectif visé par l’INSTAT, à travers le Bureau central  de recensement (BCR), était de mieux assurer la qualité des documents du Recensement Général de la Population et de l’Habitat (RGPH5).

Dénommé atelier de partage et d’amélioration des documents et outils techniques du RGPH5, ladite  rencontre qui a duré une journée,  avait pour but d’améliorer  les  documents produits par le BCR, cela à travers le recueil des observations, commentaires et autres recommandations des membres du Comité Scientifique.

Lors  de  cette journée, plusieurs participants  se  sont réjouis de ce partage d’expérience. Le Directeur général  de l’INSTAT, Dr. Arouna Sougané,  a appuyé dans ses propos introductifs  que leur expérience est un atout pour améliorer  davantage  le contenu des documents du RGPH5.  Le DG  de l’INSTAT, Arouna  Sougané,  a  aussi invité les participants à mettre cette rencontre à profit pour  permettre au BCR  de disposer des documents et outils de dénombrement de qualité.

Lors  des travaux, Mme Assa Gakou, Directrice Technique du BCR, a présenté les objectifs, les produits et méthodologies  du RGPH5 de même que son état d’avancement et les perspectives. A son tour, Tiébilé Diarra, Chef de la Section Méthodologie, a orienté  sa communication sur les questionnaires du dénombrement  et le manuel de l’agent recenseur.

Les présentations qui ont fait l’objet d’échanges et de discussion afin de  mettre les membres du Comité Scientifique et l’équipe du BCR  au même niveau d’information, ont fortement plu au DG de l’INSTAT, Dr. Arouna Sougané. A l’occasion, plusieurs observations ont été formulées. Pour conclure, Sougané a invité ses collaborateurs à intégrer rapidement lesdites observations dans les documents en question.

Hadama B. Fofana

Source: Journal le Républicain-Mali

Vous allez aimer lire ces articles

« Goumin » : une mélancolie dévastatrice

Surfacturation sur les tarifs des éclairages publics et la publicité illicite : L’ALCOM porte plainte contre l’EDM et la SONATAM

Affaire Birama Touré : Les nouvelles révélations de Papa Mamby Keita

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct