Malijet.co

Contre la vente des voix aux élections : L’Association Jeuness’Art sensibilise !

Le samedi 18 janvier à la Bibliothèque Nationale, l’Association Jeuness’Art a organisé un spectacle de Slam-Poésie dénommé ‘’Waricratie’’. Ce spectacle, est une mise en scène autour de la question du rôle de l’argent dans la démocratie malienne. C’était en présence du représentant du maire de la CIV, Abdalla Yattara, du président de l’Association Jeuness’Art, Aboubacar Camara, de la représentante résidente du Netherlands Institute for Multiparty Democracy (NIMD), Mirjam Tjassing et devant de nombreuses personnalités.

Sensibiliser sur les comportements a adopté face au cout élevé des campagnes électorales et de son effet négatif sur la qualité de la démocratie. Voilà, tout le sens de ce spectacle, qui a été marqué par des sketchs et des danses de sensibilisation.

Selon Aboubacar Camara, président de l’Association Jeuness’Art, ‘’Waricratie’’ a été  un spectacle demandé par leur partenaire Netherlands Institute for Multiparty Democracy (NIMD) autour des élections, étant donné que l’élection législative approche. « On connait déjà l’importance de l’argent dans les élections. Le partenaire nous a demandé de faire un spectacle autour de la problématique pour bien cerner enfin de faire une sensibilisation » a-t-déclaré.

Pour le président de l’Association l’objectif de cette activité était de sensibiliser les populations, afin qu’elle puisse comprendre que leur voix n’est pas à vendre lors des élections. « On connait très bien pendant les élections que nos mamans, nos sœurs prennent des marmites, de l’argent, des tee-shirts,  uniquement pour aller voter sans arrière-pensée. Alors quand on vote quelqu’un, c’est pour 5 mandats au minimum et c’est cette personne qui va assurer notre avenir. Si tu élis une personne comme ça, c’est que tu lui donnes ton avenir gratuitement et elle peut faire de ton avenir ce qui lui chante. Donc l’objectif est de sensibiliser les populations, les partis politiques etc. » a expliqué  M. Camara.

En plus, il a noté, qu’ils comptent se rendre à l’intérieur du pays pour ce spectacle en d’autre langage pour faire passer le message, histoire de ne pas se limiter à Bamako seulement. « Mon message, est de ne pas prendre l’argent pour voter car quelqu’un qu’on élit est pour la vie, pour son avenir. Donc choisissons convenablement nos représentants » a laissé entendre M. Camara.

Pour parler des différents coûts des campagnes électorales, la représentante résidente du Netherlands Institute for Multiparty Democracy (NIMD), Mirjam Tjassing, a soutenu qu’il faut au moins  36 millions pour être un député, 13 millions au moins.  « Vous voyez comment ce montant  empêche les jeunes, les pauvres, les femmes qui n’ont pas les moyens de participer, de se présenter aux élections et pourtant, ils sont la majorité de la population. Est-ce on peut encore dire que cette démocratie est représentative ? » S’est-elle interrogée.

En outre, elle a précisé que Netherlands Institute for Multiparty Democracy (NIMD) est une organisation néerlandaise créée par l’ensemble des partis politiques travaillant pour une démocratie inclusive, représentative et paisible.

A noter que l’Association Jeuness’Art est une association de jeune créée en 2015,  a pour mission d’aider les jeunes surtout les élèves et étudiants.

Par Mariam SISSOKO

SourceLe Sursaut

Vous allez aimer lire ces articles

Salif Keita : “La France a interdit à tous ceux qu’elle finance de travailler avec moi, mais je me battrai toujours pour les albinos et pour mon pays”

RESPONSABILITE DES MEDIAS EN TEMPS DE CRISE : Une cinquantaine de Directeurs de publication outillés

Amadou Koufa sous pression

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct