Malijet.co

Convention partenariat FAFE- ONG Jigituguton Des équipements de plus de 27 millions de Fcfa repartis entre plusieurs associations de femmes de la région de ségou

Dans le cadre du partenariat fonds d’appui pour l’autonomisation de la femme et l’épanouissement de l’enfant (FAFE) et l’ONG Jigituguton, la ministre de la promotion de la femme, de l’enfant et de la famille, Dr Diakité Aïssata Kassa Traoré, a procédé hier, jeudi 12 septembre, à la remise d’une quantité importante d’équipements de fabrique de savon, de machines à coudre, de trousseaux pour enfants et kits de jeux pour jardin d’enfants aux associations et regroupements de femmes de la région de Ségou. Pour un coût total de 27,500 millions de Fcfa, les matériels serviront à renforcer les activités femmes et de contribuer ainsi à la réduction de la pauvreté dans la localité.

 

C’est sous une pluie battante que la ministre de la promotion de la femme, de l’enfant et de la famille, Dr Diakité Aïssata Kassa Traoré est arrivée à Barouéli, ville située à environ 185 km de Bamako.

Mme Diakité a entamé la journée par une visite de courtoisie aux notabilités de la ville, lesquelles ont formulé des bénédictions et des vœux pour l’accompagner dans ses actions.

Rappelons que le fonds d’appui pour l’autonomisation de la femme et l’épanouissement de l’enfant (FAFE) a été initié en 2015 pour démentir l’assertion selon laquelle en Afrique,  » la pauvreté a un visage féminin« .

A cet effet, FAFE a livré  sans relâche une lutte sans merci contre la pauvreté  partout au Mali, en adoptant l’approche  » faire- faire  » en 2018. Cette approche consiste à nouer des engagements avec des partenaires d’exécution que sont les ONG, les banques et les systèmes financiers décentralisés pour le financements des associations et regroupements crédibles en faveur des femmes et des enfants. C’est ainsi que l’ONG Jigituguton a été sélectionnée  comme partenaire d’exécution du projet du département à travers le FAFE.

Dans une clause de la convention qui lie les deux parties, l’ONG Jigituguton s’engage à identifier et  à valider les associations de la région qui répondent les mieux aux critères d’allocation du fonds. Elle s’engage, en outre, à mettre à la disposition de ses associations bénéficiaires des ressources nécessaires à l’exécution des activités tout en assurant le suivi évaluation des différents renforcements de capacités. A cet égard, le directeur technique de l’ONG, Ibrahim Bina Coulibaly explique que pour cette édition, ce sont trois associations que sont Kanubaya, Siguida et Jekafo, toutes de Barouéli, qui ont bénéficié de l’appui du ministère de la promotion de la femme, de l’enfant et de la famille.

Elles ont reçu, à ce titre,  des machines à coudre, des équipements de fabrique de savon, des chaises et bâches de location, des kits alimentaires pour enfants, des trousseaux scolaires, des kits de jeu et vêtements pour les enfants démunis. Le tout estimé à 27.500.000 Fcfa  découlant des 800 millions de Fcfa attribués en 2018 par le ministère de la promotion de la femme par le biais du FAFE.

Dr Diakité Aïssata Kassa Traoré s’est dite heureuse de constater combien les femmes de la région de Ségou, à travers les associations retenues, sont engagées à se faire valoir dans la lutte contre la pauvreté et   » faire  » développer leurs domaines d’activités.

Dr Diakité, comme de coutume, a prôné  la paix et l’entraide et demandé aux femmes de se serrer les coudes, d’éviter les divergences pour faire face au développement du pays.  » Il a été accordé pendant longtemps de la place aux beaux discours, place maintenant au concret. Ma porte est ouverte à tous  ceux qui souhaitent aller de l’avant« . Des propos qui ont été appréciés par les femmes, qui ont pris l’engagement d’œuvrer davantage pour le développement de leur localité.

A noter que la directrice régionale de la promotion de la femme de Ségou, Haïdara Bernadette Kéita était aux côtés de la directrice générale du FAFE, Kanté Fatoumata Diankoumba.

Le dernier temps fort de la rencontre a été la remise de matériels aux trois associations

F. Mah Thiam KONE

*Envoyée spéciale à Barouéli

Source: l’Indépendant

Vous allez aimer lire ces articles

Insécurité au Centre du Mali: les associations Pheul et Dogon dénoncent «l’inaction» de l’État

Vacances citoyennes 2019 à Koutiala, sous le signe de la consolidation de la paix et de la cohésion sociale au Mali.

Exclusif Mali : le président du tribunal de la CIII a reçu le dossier de Bakary Togola, mais ce dernier doit encore attendre

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct