Malijet.co

Côte d’Ivoire : Le gouvernement interdit un prêche du Cheick Chérif Ousmane Madane Haidara à Abidjan

C’est une décision gouvernementale qui va frustrer plus d’un dans la communauté musulmane. Le gouvernement d’Amadou Gon Coulibaly interdit un rassemblement (prêche) de l’association culturelle musulmane Ançar Dine Côte d’Ivoire qui devait se faire par Cheick Chérif Ousmane Madane Haidara.

Par courrier en date du lundi 27 janvier, le secrétaire exécutif de ladite association a adressé une demande d’autorisation au ministère de l’intérieur, en vue d’organiser un prêche au palais de sport de Treichville, dans le cadre du Maouloud. Ce prêche devait se faire autour du thème : » L’islam, mais et développement », par le Cheick Chérif Ousmane Madane Haidara, guide spirituel d’Ançar Dine International et président du Haut conseil islamique du Mali.

LE GOUVERNEMENT INTERDIT UN PRÊCHE DU CHEICK HAIDARA

En réponse à cette demande, le ministère de l’intérieur demande à l’association musulmane de surseoir à son rassemblement. Voir la réponse du directeur de cabinet du ministre de l’intérieur , Amani Ipou Félicien. « En réponse, j’ai l’honneur de vous inviter, après examen de votre requête, à surseoir à cette manifestation en raison des impératifs de sécurité qui prévalent, en ces moments, dans la sous région ».

Ainsi donc, ce prêche qui devait avoir lieu du samedi 22 au dimanche 23 février 2020 ne peut se tenir. La question que les membres de l’association se posent est de savoir, en quoi un prêche de l’association Ançar Dine peut-il avoir un lien avec la sécurité dans la sous-région ?

Jules Claver Aka

Source: afriksoir

Vous allez aimer lire ces articles

Communiqué du Conseil Supérieur de la Diaspora Malienne à la suite de l’enlèvement du Président de l’URD, Chef de file de l’Opposition Républicaine et Démocratique du Mali, Monsieur Soumaila CISSE

Entre incohérence des mesures contre le COVID19 et maintien des élections: L’imam Dicko et son porte-parole appellent « les Maliens à ne pas voter le dimanche 29 mars »

Covid-19: Bamako, ce n’est pas le Mali

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct