Malijet.co

COTE D’IVOIRE-MALI : Les relations diplomatiques sont-elles aux beaux fixes ?

La question a son pesant d’or, car lors de la célébration de la fête des 59 ans de l’indépendance de la Côte d’Ivoire, aucun ministre malien n’a daigné répondre à l’invitation de l’Ambassade de Côte d’Ivoire au Mali. Est-ce parce que les relations entre les deux Etats sont tendues ou parce que l’Ambassadeur de la Côte d’Ivoire au Mali, Samuel Ouattara est un persona non grata ?

 

Qu’est-ce qu’il a bien puis se passer pour que les autorités maliennes ne daignent pas répondre à l’invitation des autorités ivoiriennes via son ambassade pour la commémoration de son accession à la souveraineté nationale. Difficile de savoir ce qui passe entre les deux pays en ce moment, mais une chose est certaine le feu couve entre le Mali et la Côte d’Ivoire. Si l’on sait que le président IBK est l’ami de l’ex président Gbagbo, toute chose qu’Abidjan sous Ouattara n’a pas vite gommée, avant de se résigner et enterrer la hache de guerre. Pour que les relations diplomatiques entre les deux pays soit aux beaux fixes, surtout que la concurrence entre les Etats est très rude, et que le pays de Félix Houphouët Boigny a perdu une quantité importante du trafic routier malien, lors du déclenchement de la crise de 2002.
«Ces deux pays entretiennent des relations paradoxales; ils passent leur temps à se disputer et pourtant ne peuvent pas vivre l’un sans l’autre. Comme un vieux couple condamné à vivre ensemble, malgré la lassitude», explique un analyste politique qui se rend souvent en Côte d’Ivoire.
Si aucune information officielle ne confirme la tension, l’absence des autorités maliennes à la résidence de l’Ambassadeur ivoirien fait planer un doute et un scepticisme, sur la bonne coopération diplomatique entre nos deux pays.
Car lors de cette soirée on sentait une certaine gêne, dans le discours de l’ambassadeur Samuel Ouattara qui avait de la peine à lire son discours, car l’absence de personnalité malienne a été constaté par tous les invités surtout les ambassadeurs présents à cette soirée. Tellement la gêne était grande que l’ex ministre Tiéna Coulibaly était obligé de jouer les pompiers en prenant la parole à son nom propre pour remercier le travail d’Hercule abattu par Alassane Ouattara dans son pays.
Le Mali est-il en train de rompre ses relations diplomatiques avec son voisin, ou bien le management diplomatique de Samuel Ouattara n’est pas à hauteur de souhait ? Difficile de répondre à ces questions, mais une chose demeure, les autorités maliennes ont boudé la fête de la célébration des 59 ans de l’indépendance de la Côte d’Ivoire au Mali. Pourquoi et à cause de qui ou quoi, le temps nous en dira un peu plus.

La Rédaction !

LE POINT DU MALI

Vous allez aimer lire ces articles

Cercle de DIOÏLA: Lancement local du PAJERKO

La population de Bougouni bloque la route Bamako-Sikasso (vidéo)

Organisation du Hadj au Mali, de 2013 à nos jours: Les péchés originels du ministre Thierno Amadou Oumar Hass DIALLO

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct