Coup d’Etat au Mali – Déclaration du Comité National pour le Salut du Peuple (CNSP)

Les militaires qui ont poussé IBK à la démission ont fait une déclaration ce 19 août sur l’ORTM, la télévision nationale du Mali. Ils sont regroupés au sein du Comité National pour le Salut du Peuple (CNSP).

Le porte-parole du Comité, le Colonel-major Ismael Wagué, a expliqué les raisons de ce coup de force intervenu au moment où le pays fait face à une crise socio-politique depuis quelques mois.

« Afin d’éviter au pays de sombrer, nous, forces nationales regroupées au sein du Comité National pour le Salut du Peuple (CNSP), avons décidé de prendre nos responsabilités devant le peuple et devant l’histoire d’assurer la continuité de l’Etat et des services publics », a indiqué le CNSP.

Les militaires ont notamment fermé les frontières du Mali et instauré un couvre feu de 21 heures à 5 heures jusqu’à nouvel ordre.

« Nous ne tenons pas au pouvoir mais nous tenons à la stabilité du pays », ont-ils déclaré avant de préciser qu’une « transition politique civile » sera mise en place avec pour mission d’organiser des élections crédibles et transparentes.

 

Source: Malivox

 

Vous allez aimer lire ces articles

CANAM : Une nouvelle liste de médicaments en vue

Bientôt des logements sociaux pour les déplacés à Bamako

Cercle de Niono : Au moins 63 villages prêtent allégeance aux islamistes, selon le président de Sabati 2012

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct