Pour la couverture sanitaire de ses membres, la Fédération des Soninkés du Mali (Feso) et l’Union technique des mutualités viennent de signer une convention. La souscription de cette mutualité, précise la présidente de la Feso-Mali, Mme Maye Niaré, donne droit à une prise en charge allant jusqu’à 75% sur tous les soins, hospitalisations et ambulatoires. 

Lancée officiellement le 28 septembre dernier, au Centre international des conférences de Bamako (Cicb) en présence de plusieurs personnalités, la Fédération des Soninkés du Mali (Feso-Mali) vise à créer une saine émulation entre les communautés, en vue de renforcer l’unité, la paix, la cohésion sociale.

Regroupant une cinquantaine d’Associations, cette fédération vise aussi à identifier et à réfléchir sur des stratégies de développement économique, social et culturel, de promouvoir la culture soninké; de réunir les partenaires multinationaux, les donateurs internationaux et même la diaspora autour des défis des associations et communautés. “Nous avons créé cette fédération pour mettre nos actions ensemble. C’est dans l’union que nous sommes en mesure d’apporter du changement tout en développant nos communautés. À travers la Fédération des Soninkés, nous allons créer une synergie d’actions”, a soutenu la présidente, Maye Niaré, lors de la cérémonie de lancement.

Après la réussite de ce lancement, la présidente Maye Niaré s’est mise à la tâche en vue d’atteindre ses objectifs.

C’est ainsi que la Fédération des Soninkés du Mali et l’Union technique des mutualités ont signé une convention pour la couverture sanitaire à tous les membres de toutes les associations signataires de la plateforme. Ce qui sera donc un grand ouf de soulagement pour eux. Ce lancement de la campagne d’enrôlement a fait l’objet d’une cérémonie, le 24 novembre dernier, chez le patriarche de Banamba, à Djélibougou, en présence des responsables de l’Unité technique des mutualités.

Aux dires de la présidente de la Fédération des Soninkés, Mme Maye Niaré, la Fédération des Soninkés est une plateforme regroupant plus d’une soixantaine d’Associations et travaillant en étroite collaboration avec toutes les communautés Soninkés, qui sont autour de 46 associations.  “Pour bénéficier de cette couverture sanitaire, chaque famille doit payer 2 500 Fcfa comme droit d’adhésion et 7 500 Fcfa au titre de cotisation annuelle par personne. La souscription donne droit à une prise en charge allant jusqu’à 75% sur tous les soins, hospitalisation & ambulatoires.

Il faut préciser que l’adhésion est conditionnée à la présentation d’une pièce et est réservée aux membres de la Fédération des Soninkés du Mali. Je profite de cette occasion pour inviter les membres à souscrire à cette mutualité”, précise la présidente de la Fédération des Soninkés du Mali, Mme Maye Niaré.

 El Hadj A.B. HAIDARA

Source: Journal Aujourd’hui mali