Malijet.co

Cérémonie d’ouverture de la 26ème réunion du Conseil d’administration du Fonds pour le patrimoine mondial africain

Le Mercredi 04 décembre 2019, le Ministre de la Culture Madame N’Diaye Ramatoulaye Diallo a présidé la cérémonie d’ouverture de la 26ème réunion du Conseil d’administration du Fonds pour le patrimoine mondial africain. La cérémonie s’est tenue dans salle Wa Kamissoko du Centre International de Conférences de Bamako.

Le Ministre avait à ses côtés, l’ambassadeur d’Afrique du Sud, son Excellence Monsieur Tebogo Seokolo, le Président de la 26 ème session du Conseil d’Administration du Fonds pour le Patrimoine Mondial Africain, les Administrateurs, le Directeur du Fonds pour le patrimoine mondial africain et la presse.

Après les salutations d’usage, le Ministre a remercié les organisateurs de cette 26 ème réunion du Conseil d’administration du Fonds pour le patrimoine mondial africain, les Délégués pour l’honneur fait au Mali d’abriter la présente réunion malgré le contexte sécuritaire du moment, pour assiduité, et les efforts constants en faveur de la protection et de la promotion du patrimoine culturel africain, la plus grande richesse, à tous. Elle estime que le Mali ne peut que se réjouir de la tenue, à Bamako, de cette 26ème réunion du Conseil d’administration du Fonds pour le patrimoine mondial africain.

Elle a rappelé dans son discours que le Fonds pour le patrimoine mondial africain a été créé par l’Union Africaine en vertu des décisions prises à la première Conférence des ministres de la Culture de l’Union africaine en 2005 à Nairobi, et approuvées par le Sommet des chefs d’État et de gouvernement de l’Union africaine tenu en 2006 à Khartoum avec pour objectif de fournir un soutien financier et technique pour la conservation effective et la protection du patrimoine culturel et naturel.

Madame le Ministre conclut son propos par une motion d’encouragement adressée au Directeur Exécutif du Fonds et toute son équipe, pour la protection et le financement du patrimoine africain et du défi de la représentativité du continent sur la liste du patrimoine mondial en cette période particulière de crise favorable aux trafics de tout genre, notamment celui lié aux biens culturels et aussi à leur restitution.

Ministere de la Culture du Mali

Vous allez aimer lire ces articles

12ème édition de la biennale de la photographie: c’est parti pour le ‘’Off’’

Caricature et bandes destinées : La 3e édition lancée

À Bamako, les photos s’exposent aussi dans les maisons

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct