Le Mardi 18 février 2020, la salle multifonctionnelle du Musée National a servi de cadre pour la cérémonie d’ouverture de la 12è édition de la rentrée littéraire, sous le thème «Petites histoires et grands récits »

La cérémonie était présidée par le Ministre de la Culture Madame N’Diaye Ramatoulaye Diallo avec à ses côtés, le Ministre de l’Education Nationale, de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, le Pr Mahamadou Famanta, le Chargé des Affaires de l’Ambassade de l’Union Européenne au Mali, le Chargé des Affaires de l’Ambassade de France au Mali. Elle a noté la présence de l’ancien ministre Mahamane Baby, de l’honorable Younoussy Touré, de nombreux écrivains, lecteurs et amis du livre.

Pour cette édition, le Directeur de la Rentrée littéraire, Ibrahima Aya, a évoqué les innovations à savoir : l’organisation d’ateliers d’écriture, la création d’une bibliothèque de la rentrée littéraire pour promouvoir la lecture et inscrire le livre dans les consciences populaires etc.

Le ministre de la Culture, N’Diaye Ramatoulaye Diallo, a exprimé toute sa gratitude à l’Union Nationale des Ecrivains du Mali, à l’Organisation Malienne des éditeurs du Livre (OMEL) et au Directeur de la rentrée littéraire, pour la tenue de cette activité culturelle en dépit du contexte social difficile. Elle a aussi annoncer la mise en place au sein de son département d’une commission nationale de réflexion pour l’élaboration de la politique nationale du livre.

Du 18 au 22 février, plusieurs activités sont programmées à Bamako, Sikasso, Djenné et Tombouctou. Il s’agit, entre autres, des ateliers d’écriture sur la fabrique du personnage, des conférences-débats sur le lien entre la littérature orale et écrite, des tables-rondes et des cafés littéraires sur le récit autobiographique.

Il faut rappeler que la rentrée littéraire est une activité qui vise essentiellement à promouvoir le livre, la lecture, des auteurs et leurs œuvres.

Source: mali24