Malijet.co

Festival Africain d’Images Virtuelles Artistiques : La 9è édition s’est ouverte le 17 Janvier 2020

Les lampions se sont allumées sur la 9è édition du Festival Africain d’Images Virtuelles Artistiques (FAIVA) le Vendredi 17 janvier 2020 sur la place Can de Lafiabougou. Le festival qui se veut être le propulseur de l’art visuel au Mali et qui commence à impacter positivement sur l’environnent de cette forme d’expression s’est ouverte sous la présidence du représentant du ministre de la Culture Boureima Fofana avec à ses côtés Hamo Goro Directeur du Centre Soleil d’Afrique et initiateur du festival et en présence de plusieurs promoteurs de festival ainsi qu’une kyrielle d’artistes.

Secteur peu connu au Mali comme expression artistique de communication à cause de notre héritage historique, le Festival Africain d’Images Virtuelles Artistiques (FAIVA) depuis quelques années est entrain de marquer son territoire et de drainer la foule derrière.  L’engouement auprès des jeunes à s’intéresser à cette forme d’expression artistique mais aussi à sortir de l’ornière les pionniers. Selon Hama Goro Directeur du centre soleil d’Afrique et initiateur du FAIVA, à la différence des autres festivals au Mali, le Festival Africain d’images Virtuelles Artistiques offre un espace de dialogue, d’éducation et d’interaction entre les artistes et le public local. «  On crée pour notre environnement, pour notre société, on distille un langage et il faut que le langage fait effet cela ne sera pas possible si le public ne comprend pas le message qu’il lui est adressé.» à indiqué le directeur du centre soleil d’Afrique. Il a noté que cette 9é édition du Festival Africain d’Images Virtuelles Artistiques (FAIVA) qui a pour thème : « la Voix des sans Voix »  offrira un espace d’expression aux artistes de laisser éclore leur talent durant le festival, de faire la promotion des arts virtuelles ;  à Aller vers le public et à créer une interaction entre l’artiste et le public ; à les sensibiliser, les éduquer sur les expressions artistiques précise-t-il. Hama Goro a dévoilé qu’une vingtaine de vidéos d’arts seront présentées au public lors de cette 9è édition. « Toutes les activités se dérouleront sur la place Can de Lafiabougou, des expositions, animations musicales, une causerie débat autour du thé souligne-t-il. Le représentant du ministre de la Culture Boureima Fofana a salué l’initiative du festival qui selon lui contribuera positivement à faire assoir une base solide et de permettre aux artistes d’émerveiller le public de par leur talent. Il n’a pas oublié de mentionner que l’accompagnement de son département ne fera pas défaut. Moussa Samba Diallo

SourceLerepublicainmali

Vous allez aimer lire ces articles

Entretien avec N’diaye Bah, auteur de La Ronde des Crocodiles: « Dans la Ronde des Crocodiles la petite corruption côtoie allègrement la grande corruption ».

BUREAU MALIEN DU DROIT D’AUTEURS : Le Bumda sur le podium des plus performants en Afrique de l’Ouest

Concert dédicace de l’album : “double visage” : Le maire Adama Sangaré bénéfice du soutien de Dj Mix

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct